• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    prix d'un appel local depuis un poste fixe

Loiret : près de 300 communes accessibles aux déficients auditifs

Mis à jour le lundi 09 juillet 2018

Rendre accessibles quinze établissements publics de coopération intercommunale, et leurs communes respectives aux personnes sourdes et malentendantes : c’est le défi relevé par l’Agence Loiret Numérique en misant sur une innovation sociale disponible à l’UGAP. A savoir, la solution multi-supports Acceo. Reportage.

macbook_ipad_iphone_v2_acceo

Voilà une bonne nouvelle pour les personnes sourdes et malentendantes du département du Loiret. Toutes les communes de ce territoire, hors Orléans Métropole, seront accessibles dès la fin de l’année à un tel public, et ce, grâce au recours à la solution innovante multi-support de la PME Acceo, titulaire de l’UGAP.

Une démarche qui s’inscrit dans le cadre du projet « Réflexe 45 » portant sur l’amélioration de la relation avec le citoyen, et déployé par le CD45. « Dès 2016, nous avons ainsi équipé l’ensemble de nos sites administratifs départementaux via le système de communication Acceo. Depuis 2018, la démarche est étendue, via l’Agence Loiret Numérique, à tous les EPCI et intercommunalités du Loiret, hors Orléans Métropole, et ce, en passant cette fois commande via l’UGAP. Soit au total, quinze établissements publics de coopération intercommunale et près de 300 communes concernées ! », explique Christophe Boubault, Directeur des Systèmes d’information et de l’innovation au sein du CD 45 et directeur général de l’Agence Loiret Numérique.

Installation en un temps record

Alors que les usagers sourds et malentendants -qui représentent environ 10 % de la population- ne pouvaient pas, jusqu’alors accéder aisément aux services publics départementaux – la solution est implémentée, depuis fin 2016, au niveau des différents guichets d’accueil pour simplifier les échanges avec les agents administratifs, avec un temps d’installation et d’intégration record !

« Le déploiement de l’outil -guère complexe d’un point de vue technique- s’avère très rapide. Et pour cause : la mise en oeuvre concerne surtout la conduite au changement, via la formation des agents d’accueil en quelques jours. En une semaine, la solution était ainsi opérationnelle ».

Retranscription instantanée de la parole

Ainsi, les agents cliquent simplement sur l’application Acceo paramétrée sur leurs ordinateurs respectifs, pour échanger en direct avec les déficients auditifs, via un interprète présent en visioconférence. Au-delà de la visio-interprétation en langue des signes, l’outil propose une retranscription textuelle instantanée de la parole pour les usagers sourds et malentendants.

Preuve du succès d’une telle plateforme : « son taux d’utilisation est en progression constante, mois après mois, dans nos différents sites administratifs », se réjouit Christophe Boubault, ravi d’avoir misé, pour cette seconde acquisition, sur les services de l’UGAP. « En sélectionnant cette innovation sociale dans son catalogue, l’établissement public nous permet de gagner en simplicité d’achat, auquel s’ajoute un gain économique non négligeable ». Car en effet, dans le cadre du montage du projet, l’UGAP n’a pas hésité à s’adosser à son partenaire, Centr’achats Aprolys, centrale d’achat de la région Centre-Val de Loire, pour permettre au client public de profiter d’un coût d’achat encore plus compétitif.

Articles associés

L'UGAP adhère au code déontologique de la Fevad et au système de Médiation du e-commerce.