• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    prix d'un appel local depuis un poste fixe

Pour une commande publique simplifiée et modernisée

Mis à jour le lundi 12 juin 2017

Montage-final-maire-moderne

Levier clé de modernisation de l’action publique, la simplification de la commande publique – qui pèse plus de 200 milliards d’euros dans l’Hexagone – répond à un enjeu de taille : aider les PME et start-up françaises à rafler de tels marchés stratégiques ! Un vaste chantier auquel s’attelle l’UGAP, engagée dans une démarche pionnière de dématérialisation propre à simplifier l’accès aux marchés publics pour les jeunes pousses.

Sur 1,2 million de factures fournisseurs traitées au total en 2016 par l’établissement public, trois quarts sont dématérialisées. Ce chiffre concerne 281 des 640 entreprises facturant l’UGAP dont 61 % de PME. Plus encore, elles peuvent directement déposer leurs fichiers au format ad hoc pour traitement via un point unique : le site extranet fournisseur Sinoé de la centrale d’achat. De quoi réduire les coûts de procédure qui s’imposent à elles.

Chorus Pro

Par ailleurs, l’UGAP, a été directement impliquée dans le déploiement de l’outil de facturation électronique Chorus Pro - vitrine de modernisation de l’Etat en matière d’e-commande publique - alors que depuis le 1er janvier 2017, tous les acteurs publics doivent émettre leurs factures sous forme dématérialisée.

Au-delà des économies générées par ce mode de transmission des factures, la dématérialisation contribue à renforcer la maîtrise des délais de paiement équivalant à 29 jours à l’UGAP. Des délais qui pouvent être réduits à trois jours via l’offre d’affacturage collaboratif proposée par la centrale d’achat. De quoi satisfaire les PME en mal de trésorerie ! Forte d’une telle solution de paiement immédiat des factures, l’UGAP d’ailleurs a reçu en 2016 le Prix des délais de paiement.

C’est dire si la centrale d’achat emploie les grands moyens pour moderniser la commande publique, permettant de favoriser une plus grande compétition entre les fournisseurs, et in fine plus de qualité, d’innovation et des tarifs plus compétitifs. La preuve : en 2016, elle a réalisé 59 millions d’euros d’achats innovants auprès de start-up locales. Médecine du futur, objets intelligents, drones…, autant de solutions disponibles à l’UGAP qui révolutionnent l’action publique. Exemple probant : le système de communication pour sourds et malentendants des PME Acceo-Tadeo propre à rendre les clients publics accessibles à la population sourde et malentendante de France. Une innovation sociale prisée par la ville de Pau, le ministère des affaires étrangères et… l’UGAP elle-même !

Articles associés

L'UGAP adhère au code déontologique de la Fevad
et au système de Médiation du e-commerce.