• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    prix d'un appel local depuis un poste fixe

Préfecture Ile-de-France : « Se mobiliser en faveur de l’achat public innovant »

Mis à jour le vendredi 20 avril 2018

Y-Imbert

À l’initiative d’un forum dédié à l’innovation dans l’achat public, organisé en avril 2018 en partenariat avec l’UGAP, la préfecture de la région d’Île-de-France et de Paris revient sur la politique menée sur le terrain par ses équipes pour soutenir les start-up locales. Explications de Yannick Imbert, préfet, secrétaire général pour les affaires régionales d’Île-de-France.

Pourquoi avoir organisé, en partenariat avec l’UGAP, ce forum dédié à l’innovation dans l’achat public ?

Ce forum s’inscrit dans la dynamique du Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises (PACTE), lancé le 23 octobre 2017 par le gouvernement. L’objectif : faciliter le développement de l’innovation au sein des entreprises sur des secteurs d’activités naissants et à forte potentialité, afin d’aboutir à la rédaction d’un projet de loi au printemps 2018. Or l’achat public, fort de 200 milliards d’euros, soit près de 9 % du produit intérieur brut (PIB) du pays, peut précisément nous aider à relever un tel défi.

Et pour cause : la commande publique en France constitue une gigantesque source de financement de l’économie, en particulier de nos entreprises innovantes. Non seulement elle alimente les opérateurs économiques qui proposent fournitures, services et travaux, mais elle génère aussi un lien pérenne entre l’administration et ces acteurs privés, source d’échanges, d’inspiration et développement réciproques. Ce forum a ainsi permis la mobilisation des partenaires et acteurs d’Île-de-France, région qui par sa spécificité est motrice en matière d’innovation.

Au niveau de la préfecture, quelles actions sont déployées pour favoriser l’innovation ?

La capacité de la préfecture et de la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (Direccte) d’Île-de-France à soutenir l’innovation se démontre tous les jours.

Cela peut prendre, notamment, la forme de rencontres régulières - dans les locaux de l’incubateur Station F - de start-up porteuses de solutions pertinentes pour le secteur public. Les rendez-vous organisés au sein de l’espace French Tech Central de l’incubateur rallient une trentaine de services publics dont la préfecture de la région d’Île-de-France, la Direccte, le conseil régional d’Île-de-France ou encore l’UGAP. Le but de cette réunion est d’aider des jeunes pousses - dont le modèle économique et le souci de gain de temps leur imposent de gérer en un clic leurs procédures administratives - à s'inscrire à l'URSSAF par exemple, ou encore à recevoir la délivrance d’un titre de séjour très rapidement.

Cette présence permanente à la Station F, sous différents formats (rendez-vous particuliers, usage de bornes interactives…), nous pousse donc à réinventer nos pratiques face à l’enjeu de l’innovation numérique et illustre le fort soutien de la French Tech qui veille à nous intégrer dans son écosystème francilien dynamique.

Quel rôle peut jouer l’UGAP pour favoriser l’achat public innovant ?

Si l'innovation est notamment au cœur de la plate-forme régionale des achats d'Île-de-France désormais créée, l'UGAP est un partenaire public qui s'illustre – au sein d’un tel écosystème - par sa capacité à favoriser l'innovation. En termes de chiffre d’affaires comme de montant de commandes auprès des start-up, la centrale d’achat public est aujourd’hui en plein essor. Dans sa manière de travailler, de monter des marchés publics, elle veille ainsi à toujours porter ce souci d’innovation. C’est un enjeu capital pour nos PME qui représentent 97 % des entreprises françaises, mais raflent seulement 58 % des marchés publics (30 % en valeur).

Articles associés

L'UGAP adhère au code déontologique de la Fevad
et au système de Médiation du e-commerce.