• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    prix d'un appel local depuis un poste fixe

Gérald Darmanin : « Transformer l’action publique grâce à l'innovation »

Mis à jour le vendredi 15 décembre 2017

Gérald Darmanin

Pour moderniser l’administration, la commande publique innovante joue un rôle important, a rappelé Gérald Darmanin, ministre de l’action et des comptes publics, lors du forum territorial de l’action publique en Hauts-de-France, organisé avec l’UGAP, fin 2017 à Eura Technologies. Témoignage.

« Pour la première fois dans l’histoire de la Vème République, une ligne budgétaire va être dédiée à la transformation – via l’innovation - de l’action publique pour l’Etat, les collectivités territoriales et la sécurité sociale. Soit 700 millions d’euros qui y seront consacrés dans le budget de la France pour toute la durée du quinquennat, dont 200 millions d’euros pour l’année 2018 ».

Cette annonce forte de Gérald Darmanin, ministre de l’action et des comptes publics, lors du forum territorial de l’action publique en Hauts-de-France, organisé avec l’UGAP, rappelle combien la transformation numérique de l’administration s’avère prioritaire pour le gouvernement. Elle s’inscrit dans le cadre du programme « Action publique 2022 » lancé par le Premier ministre le 13 octobre 2017 et visant à optimiser la relation avec l’usager à l’heure du digital. Avec d’ores et déjà, la nomination d’un tout nouveau délégué interministériel à la transformation publique en charge de la simplification des démarches administratives.

Ecouter les acteurs de terrain

Au-delà de telles mesures emblématiques, « c’est par des initiatives concrètes, menées dans les territoires, que nous pourrons donner tout leur sens à nos actions nationales. C’est pourquoi, il faut écouter les acteurs de terrain - agents déconcentrés de l’Etat, associations, entreprises..., - qui impulsent cette dynamique », complète Gérald Darmanin, en soulignant ainsi « l’importance de manifestations telles que le forum territorial organisé à Lille pour encourager ces initiatives concrètes », notamment en termes d’achat public innovant, de dématérialisation, etc.

C’est d’ailleurs toute la vocation de la semaine de l’innovation publique organisée fin novembre par le gouvernement - dont le forum territorial en Hauts-de-France a marqué le point de départ – avec 250 évènements planifiés dans tout le pays. Des rencontres, en effet, essentielles pour permettre à la fonction publique de se transformer en favorisant des échanges qualitatifs entre start-up et acteurs publics.

S’ouvrir aux solutions de rupture

Preuve que « la commande publique est aussi là pour accompagner les innovations grâce à ses critères d’achat, et plus généralement via sa capacité à se transformer. A ce titre, l’Etat doit être plus ouvert encore aux solutions de rupture afin que les cahiers des charges n’empêchent pas ces innovations », poursuit Gérald Darmanin.

Et de conclure : « Au sein des ministères, nous avons peut-être trop tendance à attendre l’arrivée de ces transformations numériques concrètes, qu’il s’agisse du parapheur électronique ou encore des discussions en ligne. Mais en même temps, des innovations extraordinaires ont su émerger. Par exemple à Bercy, avec le paiement de l’impôt en ligne qui rend aujourd’hui service à de nombreux Français ».

Articles associés

L'UGAP adhère au code déontologique de la Fevad
et au système de Médiation du e-commerce.