• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    prix d'un appel local depuis un poste fixe

Une nouvelle bibliothèque pour l’Université de Corse

Mis à jour le lundi 22 mai 2017

visuel bibliothequecorse15drbucorse

Modèle unique, programme exceptionnel d’investissement : la toute nouvelle bibliothèque de l’Université de Corse, située à Corte en Haute-Corse, sortie de terre en 2015 et inaugurée fin 2016, a été équipée de A à Z par l’UGAP. Reportage.

Benvenuti à a bibbiuteca (Bienvenue à la bibliothèque) ! Les étudiants de l’université de Corse Pasquale Paoli, à Corte (Haute-Corse), peuvent se réjouir de l’ouverture de leur nouvelle bibliothèque universitaire, seul bâtiment de cette envergure sur l’Ile de Beauté, équipé par l’UGAP et inauguré fin 2016. Et pour cause : elle était attendue depuis au moins vingt ans. Forte de 3000 m² (cinq espaces documentaires, un espace d’exposition, un espace connecté…), la bibliothèque est aujourd’hui quatre fois plus grande que l’ancienne. Un véritable atout pour les 4600 étudiants de la cité paoline.

Pour l’UGAP, tout a commencé en 2014. Une première rencontre lors de laquelle les équipes ont su convaincre les représentants de la Collectivité Territoriale de Corse et de l’Université- chef de cabinet du président, architecte en chef, directeur des bâtiments, responsable des bâtiments, directrice de la bibliothèque universitaire - de la valeur ajoutée de la centrale d’achat pour réussir l’équipement d’un tel espace. Et ce, en proposant une solution « clé en main » alliant la maîtrise d’œuvre du chantier, le conseil pour l’aménagement des espaces et la mise à disposition de l’ensemble des mobiliers : mobiliers des services administratifs, de la cafétéria et bien sûr, ceux de la bibliothèque.

1,3 million d’euros d’achats d’équipements

visuel BU

En septembre 2014, le feu vert est donné par la Collectivité Territoriale de Corse. Dès lors, les équipes se mettent en ordre de marche afin de coordonner les commandes de 1,3 million d’euros d’achats d’équipements : 117 bureaux, 110 caissons, 231 armoires, 565 chaises et fauteuils, 69 tables de réunion, etc. « Il a fallu affiner les besoins, proposer les devis, assurer les réunions de cadrage, autant d’opérations donnant lieu à des allers et retours multiples (voir encadré) », confie Elisabeth Macia, chargée de clientèle grands comptes à la délégation territoriale d’Ajaccio de l’UGAP.

Pour le Président de l’Université de Corse, Paul-Marie Romani : « le professionnalisme des équipes de l’UGAP a concouru à la réussite de ce projet. Leurs qualités d’écoute et de conseil nous ont permis d’offrir aux étudiants et personnels de l’Université de Corse un cadre de travail idéal que beaucoup pourraient nous envier ». Un avis partagé par Alain Fichou, directeur technique au sein de la Collectivité Territoriale de Corse : « Au-delà de la fourniture de mobiliers, l’expertise de l’UGAP a résidé dans l’analyse approfondie du projet en terme d’architecture d’intérieure permettant une mise en concurrence efficace des prestataires. De la phase d’étude en amont au choix du prestataire final, nous sommes particulièrement satisfait de l’accompagnement délivré ».

A l’UGAP, des équipes 100 % mobilisées

« Un travail sans relâche, une course contre la montre ». Voilà comment Elisabeth Macia, chargée de clientèle grands comptes à la délégation territoriale d’Ajaccio de l’UGAP, commente l’opération d’équipement par la centrale d’achat de la bibliothèque de l’Université de Corse. De Marseille à Corte, Michèle Fil, architecte à la direction du réseau territorial Sud-Est de l’UGAP a navigué de fournisseurs en bureaux d’études pour mettre au point les implantations définitives et construire chacune des pièces étage par étage. Plus encore, les équipes de la logistique à l’UGAP ont joué un rôle majeur pour assurer en quelques mois une gestion réussie des livraisons.

Respect des délais

« Nous avons accompagné l’équipe commerciale tout au long du chantier, en leur proposant des solutions techniques et le choix de produits adaptés. Pour veiller au respect des délais et à la faisabilité du projet, en fonction des impératifs du client, nous avons pris en compte le temps d’acheminement des camions par voie maritime, et sensibiliser les fournisseurs au vu des volumes et des contraintes d’expédition, en particulier pendant la période estivale et touristique » explique Patricia Voulant, responsable logistique. Et Marc Nicq, directeur territorial sud-est de l’UGAP de conclure : « Nous avons su démontrer notre savoir-faire. La mobilisation et l’implication totale des équipes, leur coordination sans fausse note ont été les atouts majeurs de cette réalisation exceptionnelle. »

Articles associés

L'UGAP adhère au code déontologique de la Fevad
et au système de Médiation du e-commerce.