• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    0,05 €/appel + prix de l'appel

Affacturage collaboratif : trois PME témoignent

Mis à jour le vendredi 05 mars 2021

Groupe Prisme, Praticima, Vehixel : ces trois sociétés françaises ne mâchent pas leurs mots pour faire-valoir l’intérêt de l’affacturage collaboratif - solution anticipée de paiement des factures proposée par l'UGAP - pour renforcer leur développement. Focus.

« Grâce à l’offre d’affacturage collaboratif de l’UGAP, nous avons pu dégager la trésorerie suffisante pour lancer ce bus ! ». En présentant son prochain « scolaire français » de 43 places, premier du genre à être construit dans l’Hexagone, Marc Aumont, directeur général de la PME industrielle Vehixel vante aussi les mérites de la solution de paiement anticipé des factures proposée par la centrale d’achat, lors d’une réunion d’information organisée dans les locaux de l’UGAP, en présence d’Edward Jossa, président de l'établissement public.

Et d’ajouter : « Pour notre PME familiale forte d’une activité très saisonnière et d’un fonds de roulement s’élevant à environ 20 millions d’euros pour un chiffre d’affaires ne dépassant pas le double, l’affacturage s’avère essentiel pour notre survie. En cédant toutes nos factures au factor de l’UGAP, nous pouvons mieux accompagner nos sites de production, investir dans la R&D, exporter et ainsi sécuriser notre développement». Plus encore, la société a même crée une quinzaine d’emplois en relocalisant en France une unité basée en Roumanie !

Paiement en trois jours

De quoi convaincre plus d’un fournisseur de l’établissement, PME en tête, de recourir à l’affacturage collaboratif garantissant un règlement des factures en trois jours environ. Et ce, en leur permettant de céder librement leurs factures, en totalité ou au cas par cas, selon leurs besoins de trésorerie, à la Banque Postale Leasing & Factoring, sélectionnée en 2015 par la centrale d'achat suite à une mise en concurrence.

Outre la souplesse du dispositif, l’UGAP a obtenu des taux (commission de financement et de gestion) et un pourcentage de fonds de garantie très attractifs, nettement en deçà de ceux du marché. Autant d’avantages confirmés par Bernard Rubinstein, président du Groupe Prisme, qui recourt à l’affacturage partiel : « Grâce à cette offre sans engagement, nous pouvons rejoindre le programme de manière totalement flexible. De plus, nous récupérerons une part importante de nos créances puisque la solution proposée est bien moins chère que celles auxquelles nous souscrivons par ailleurs ».

Climat de confiance

Même enthousiasme pour Régis Guitard, dirigeant de la PME Praticima, qui évoque « une solution ultra-souple, attractive, et peu onéreuse ». Alors que l’UGAP affiche une relation fournisseurs de qualité d’après le dernier baromètre Pacte PME, il est certain que l’affacturage collaboratif renforce largement « ce climat de confiance avec nos partenaires PME, facteur clé de la performance de nos offres», conclut Edward Jossa, président de la centrale d'achat public.