• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    prix d'un appel local depuis un poste fixe

Arnaud Betoule, SEP-RIEP : « avec l’UGAP, pour doper la réinsertion des détenus en prison »

Mis à jour le lundi 20 janvier 2020

Prison cell

Engagé dans l’insertion par l’activité économique des détenus en prison, le SEP – RIEP*, service de l’agence du travail d’intérêt général et de l’insertion professionnelle des personnes placées sous main de justice, donne tout son sens à l’achat public responsable. Et ce, en misant notamment sur un partenariat avec l’UGAP dans le cadre d’un marché public de mobiliers extérieurs. Explications d’Arnaud Betoule, directeur de la structure.

La commande publique, levier de réinsertion des personnes détenues dans les établissements pénitentiaires ? Telle est la vocation du SEP – RIEP*, acteur socio-responsable 100 % engagé dans la réinsertion par l’activité économique des personnes détenues, et titulaire, dans ce cadre, d’un marché de mobiliers extérieurs à l’UGAP. « Depuis une dizaine d’années, nous avons réalisé près de 650 000 euros de chiffre d’affaires grâce à la centrale d’achat public », énonce Arnaud Betoule, directeur du SEP – RIEP, qui compte pas moins de 47 ateliers répartis dans 25 établissements pénitentiaires à travers la France.

Lieux de dignité

Si les administrations d’Etat ont pour obligation de consulter la Riep pour tout achat de mobiliers supérieurs à 50 000 euros, l’entité s’illustre par la mise en œuvre d’une grande diversité d’activité dans de nombreux secteurs industriels, de la métallerie à la menuiserie en passant par l’imprimerie et la confection. Exemple probant : « nous réalisons l’ensemble des uniformes de l’administration pénitentiaire, au profit de 28 000 agents ! », se réjouit le directeur de la structure qui comptabilise en 2018, 1,2 million d’heures de travail en faveur de la réinsertion et de la lutte contre la récidive.

« Nos différents ateliers sont des lieux de dignité, où chaque détenu, que nous appelons opérateur, trouve sa place dans un contexte professionnel exigeant et y exerce des responsabilités parfois complexes », analyse Arnaud Betoule, tout en rappelant que « l’organisation de la production doit pouvoir offrir une place à tous les profils de personnes désireuses de se réinsérer ».

Acquisition de compétences

C’est par exemple le cas dans l’atelier de menuiserie de la maison centrale de Saint-Maur (36), dont une partie de l’activité est dédiée aux commandes propres au marché UGAP, à savoir, la réalisation de mobilier bois d’extérieur. « Réalisés entièrement par nos opérateurs, ces mobiliers, dont de nombreuses tables pique-nique, ont été développés de manière à fournir un travail qualifié pour les intéressés. Et ce, tout en permettant à chacun de trouver sa place dans le cycle de production et progresser dans l’acquisition de compétences », détaille le directeur de la structure dont la collaboration avec la centrale d’achat public dépasse aujourd’hui le strict cadre de ce marché.

Car en effet, depuis 2016, et sous l’initiative de la DAE, Direction des Achats de l’Etat, les pouvoirs publics se soucient d’assurer la promotion de la mission d’insertion du SEP-RIEP, et ce, en misant notamment sur la force de frappe de l’UGAP.

A Betoule 2 sur 3

Partenariat de visibilité

« C’est pourquoi, nous avons conclu un partenariat de visibilité avec la centrale d’achat public afin qu’elle puisse mieux faire connaître, via ses canaux de communication – catalogue, site web, etc. – notre engagement en faveur de l’insertion des personnes détenues et de l’achat socialement responsable. De quoi faire de l’UGAP un levier pour inciter les administrations d’Etat à recourir à nos services, soit via un marché de la centrale d’achat, soit directement dans le cadre d’une convention », conclut l’intéressé.

Une manière aussi pour l’UGAP de concrétiser son engagement, depuis plusieurs années déjà, en faveur des politiques publiques.

*(Service de l’Emploi Pénitentiaire - Régie Industrielle des Etablissements Pénitentiaires)

Articles associés

L'UGAP adhère au code déontologique de la Fevad et au système de Médiation du e-commerce.