• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    prix d'un appel local depuis un poste fixe

Au Congrès des Pompiers, le président de la République rappelle ses attentes vis-à-vis de l’UGAP

Mis à jour le mercredi 15 février 2017

Lors du 123ème Congrès National des Sapeurs-Pompiers 2016, samedi 24 septembre au Parc des expositions de Tours, Edward Jossa, le nouveau président de la centrale d’achat a pu échanger quelques mots avec le président de la République qui lui a rappelé l’importance de ses attentes vis-à-vis de l’établissement. François Hollande était accompagné de Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, Marisol Touraine, ministre des Affaires Sociales et de la Santé et du colonel Eric Faure, président de la Fédération Nationale des Sapeurs-Pompiers.

Cette déclaration du président de la République est tombée à point nommé alors que l’UGAP mène précisément une politique partenariale très forte à destination des SDIS. « L’outil UGAP offre, dans le cadre de notre partenariat, une véritable souplesse permettant la rationalisation de nos dépenses. Et ce, en favorisant notamment la mutualisation de nos achats au travers des pratiques de standardisation propres à répondre aux besoins d’un grand nombre de SDIS», souligne Marc Gaudet, président du conseil d'administration du SDIS du Loiret.

Une convention signée avec la région Centre Val de Loire

Preuve en est avec l’achat mutualisé - dans le cadre d'une convention signée avec l’UGAP et les SDIS de la région Centre Val de Loire - du premier CCIL-R (Camion-citerne incendie léger-rural), nouveau véhicule d’incendie et de secours commandé au titulaire Magirus Camiva via le marché notifié par la centrale

Fruit de près de 18 mois de travail en co-prescription entre l’UGAP et les SDIS du Centre Val de Loire, le CCIL-R – exposé au Congrès des Pompiers - « est un parfait exemple de mutualisation dans un objectif commun de gains à l’achat, de baisse des coûts d’exploitation et d’interopérabilité des matériels », rappelle Benjamin Beyssac, chargé d’affaires spécialisé véhicules à la direction du réseau territorial Centre-Ouest de l’UGAP.

Définition technique commune

En effet, depuis la notification du marché en 2015, il aura fallu de nombreux échanges et réunions de travail sous le pilotage de l’UGAP, notamment à l’usine Magirus de Brescia, pour permettre la réalisation «d’un véhicule performant et surtout identique aux SDIS du Loiret, de l’Indre, d’Eure et Loir et de Loir et Cher, se réjouit le lieutenant-colonel Pascal Davy, chef du groupement des moyens opérationnels du SDIS du Loiret, une définition technique commune répondant aux besoins de chacun qui nous a permis de peser sur l’amont industriel et ainsi de bénéficier de tarifs dégressifs au regard des quantités commandées, à savoir pour l’heure, 49 unités».

C’est dire si la mutualisation des achats rime avec économies d’échelle… Mais aussi avec recherche de qualité ! « En nous appuyant sur l’établissement public pour nos achats d’embarcations semi-rigides en mer, nous avons pu bénéficier de bateaux d’intervention rapide adaptés à nos besoins. En effet, dans le cadre du marché UGAP, le titulaire a pris en compte en amont nos observations et réadapté in fine ses produits pour une utilisation en mer au regard de nos contraintes particulières», conclut avec enthousiasme le lieutenant de vaisseau Julien Berrivin, officier chargé de domaine opération et doctrine au bataillon Marins-Pompiers de la ville de Marseille.

L’UGAP mise sur l’innovation auprès des SDIS

Jouer la carte de l'innovation auprès des SDIS, toujours très ouverts aux dernières technologies leur permettant d'exercer leur métier de manière plus sûre et efficace : tel est le parti adopté par l'UGAP dont la présence au Congrès National des Sapeurs-Pompiers 2016 a été marquée par l'exposition du premier drone professionnel retenu par la centrale. A savoir, le micro-drone NX110 conçu par la start-up aixoise Novadem. Dans les incendies, il est un allié précieux des soldats du feu, avant, pendant et après les opérations : en amont, pour la phase de repérage ; au cours de l’intervention, il optimise le travail des équipes au sol grâce au partage de l’information en temps réel avec le poste de commandement ; enfin, après l’extinction du feu, le drone facilite l’étude et l’évaluation des dommages. Une solution qu'ont ainsi pu admirer les personnalités en visite sur le stand de l'UGAP, de Philippe Boutinaud, chef de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) à Michel Vilbois, chef du Saelsi, Service de l'achat, des équipements et de la logistique de la sécurité intérieure, qui en ont aussi profité pour échanger avec Edward Jossa, nouveau président de la centrale d'achat.

« La recherche d'innovations est essentielle pour les SDIS, a rappelé le lieutenant-colonel Pascal Davy, chef du groupement des moyens opérationnels au SDIS 45, loin de rimer avec hyper technologie, elle vise avant tout à l'acquisition de solutions pratiques et utiles qui facilitent, optimisent et sécurisent davantage nos interventions au quotidien en alliant efficacité avec optimisation des coûts dans un contexte budgétaire tendu pour la profession ». Une configuration largement intégrée par l’établissement public qui a pu faire valoir auprès des SDIS son offre large de solutions innovantes propre à satisfaire leurs besoins en terme de simplification et d'optimisation. Qu'il s'agisse d'applications logicielles à l'instar du logiciel de gestion et suivi des EPI de la start-up Open Safe intégré au sein du marché multi éditeurs SCC de la centrale ou encore de la solution de géolocalisation de défibrillateurs d'AED Map. Titulaire de l'UGAP et exposante à ce Congrès des Pompiers, la PME Rostaing a, de son côté, présenté ses gants alvéolés conçus pour les soldats du feu.


> > > > > > > > >

Articles associés

L'UGAP adhère au code déontologique de la Fevad et au système de Médiation du e-commerce.