• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    prix d'un appel local depuis un poste fixe

Consommables scientifiques : « Un accès favorisé des PME au marché GAUSS »

témoignages Mis à jour le mercredi 14 mars 2018

C-Blaisse

Christophe Blaisse, président du CIFL* et du salon Forum Labo, revient sur la collaboration de proximité nouée avec l’UGAP pour favoriser l’accès des PME au marché GAUSS, premier marché public national de consommables scientifiques.

Quel travail le CIFL a mené avec l’UGAP pour que le marché GAUSS réponde au mieux aux intérêts des PME, fournisseurs de laboratoires ?

Si le marché GAUSS de l’UGAP comporte 223 000 références portées par 32 fournisseurs, dont deux tiers de TPE-PME, nous avons effectivement oeuvré en amont avec la centrale d’achat pour garantir l’accès des petites entreprises de notre secteur à ce premier marché public national de consommables scientifiques. Et ce, en ne prévoyant pas uniquement l’allotissement des consommables de laboratoires dans de grands lots regroupant des gammes de produits hétérogènes que bien souvent seuls de grands distributeurs sont à même de proposer dans leur ensemble, au détriment des PME qui investissent et créent à la fois des produits innovants et de qualité, mais aussi des emplois. Nous avons été agréablement surpris de l’écoute et des solutions présentées par l’UGAP qui n’excluaient aucune marque et permettaient à la plupart des entreprises de répondre à ce marché.

Quel bilan dressez-vous du marché GAUSS, après trois années d’exercice ?

Le marché GAUSS est entré aujourd’hui dans son rythme de croisière avec toujours plus de donneurs d’ordre impliqués. Dix-huit établissements de recherche sont engagés dans le projet, dont le CNRS, l’Inserm, l’Inra et le CEA constituent le comité de pilotage. Tout au long de la montée en puissance de ce marché, nous avons mis en place, avec l’UGAP et la Direction des achats de l’Etat, des réunions d’informations annuelles pour nos adhérents afin d’établir des bilans, d’échanger sur les difficultés rencontrées et de préparer l’avenir. Ces échanges ont permis de répondre aux inquiétudes éventuelles des fournisseurs et des utilisateurs, toujours grâce à cette écoute de la part des équipes de l’UGAP.

Comment envisagez-vous la poursuite de votre relation avec la centrale d’achat ?

Le renouvellement du marché GAUSS pour les consommables et son possible élargissement aux réactifs nécessiteront à nouveau une véritable concertation avec tous les acteurs économiques de notre profession en y associant évidemment les acheteurs, ce qui est déjà le cas aujourd’hui, mais aussi les chercheurs. Nous comptons sur les bonnes relations que nous entretenons avec nos interlocuteurs de l’UGAP pour que ces marchés reflètent, d’une part, les besoins des utilisateurs et, d’autre part, la diversité de l’offre et des compétences des fournisseurs de notre secteur qui sont, à plus de 75 % d’entre eux, des PME.

* Le CIFL - Comité Interprofessionnel des Fournisseurs du Laboratoire – est le représentant, en France, des fournisseurs d’instrumentation, consommables et produits pour les laboratoires de recherche, d’analyse et de contrôle, en chimie analytique et sciences de la vie.


Articles associés

L'UGAP adhère au code déontologique de la Fevad et au système de Médiation du e-commerce.