• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    0,05 €/appel + prix de l'appel

Direction des achats de l’Etat : « Diversifier nos pratiques de mobilité pour réduire les émissions de CO2 »

Témoignage Mis à jour le mardi 07 juin 2022

Quid des enjeux de transformation des mobilités liées aux activités de l'Etat ? Sylvie Morello, cheffe de la Mission Mobilité au sein de la direction des achats de l'Etat revient sur un tel chantier complexe et les atouts de l’offre UGAP pour y répondre.

Morello

-Quel est le rôle de la mission mobilité de la DAE ?

La Mission Mobilité est chargée de proposer un cadre de pilotage des déplacements adapté aux orientations de la circulaire du Premier ministre du 13 novembre 2020, relative à la nouvelle gestion des mobilités pour l'Etat. Elle accompagne sa mise en œuvre à travers un réseau de Référents Mobilité ministériels, régionaux et dans les établissements publics. Car les enjeux portés par une telle circulaire s’avèrent multiples. Comme accroître la diversité des mobilités au sein de l'Etat, via des plans de mobilité qui fixeront les transformations à mettre en place pour réduire les émissions carbone liées aux activités de l'Etat. Mais aussi enrichir les modalités de transport au-delà des véhicules, ou encore, limiter les déplacements.

-Quels leviers déjà activés pour doper la mobilité durable au sein de l’Etat ?

La Mission Mobilité est chargée de proposer un cadre de pilotage des déplacements adapté aux orientations de la circulaire du Premier ministre du 13 novembre 2020, relative à la nouvelle gestion des mobilités pour l'Etat. Elle accompagne sa mise en œuvre à travers un réseau de Référents Mobilité ministériels, régionaux et dans les établissements publics. Car les enjeux portés par une telle circulaire s’avèrent multiples. Comme accroître la diversité des mobilités au sein de l'Etat, via des plans de mobilité qui fixeront les transformations à mettre en place pour réduire les émissions carbone liées aux activités de l'Etat. Mais aussi enrichir les modalités de transport au-delà des véhicules, ou encore, limiter les déplacements.

-Justement, quel appui peut apporter l’UGAP en la matière ?

L'offre de l’UGAP comporte différents atouts permettant de répondre aux enjeux de transformation des mobilités liées aux activités de l'Etat. C’est pourquoi lors des journées de présentation organisées afin de familiariser les services au contexte réglementaire, la technologie et les caractéristiques des véhicules, un descriptif de l'offre de l'UGAP - pour des achats en propriété ou en location longue durée - est proposé. Les infrastructures de recharge feront d’ailleurs prochainement l'objet d'une information dédiée. Au regard de nos besoins et de tels enjeux, l'offre conçue par l'UGAP nous intéresse notamment parce qu'elle s'est étoffée. En passant d'un marché mono-attribué à un marché pluri-attribué, elle permet désormais aux services de faire un choix entre différentes alternatives sur la citadine. Plusieurs solutions sont ainsi accessibles, propres à couvrir des cas d'usage et des stratégies multiples. Par exemple, la Renault Zoé n'a pas le même mode de recharge que la Peugeot e-208. Le catalogue de l'UGAP se caractérise également par son adaptation à la progression des offres des constructeurs. Il revient ensuite aux administrations d'analyser les solutions adaptées à leurs besoins.

Articles associés