• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    prix d'un appel local depuis un poste fixe

Ehpad « Les Résidences de Bellevue » : des nouveaux moyens de communication au service des 619 résidents

Mis à jour le mardi 17 novembre 2020

Fabien Pomi

De la modernisation de son système de téléphonie à celui de l’appel patient : l’Ehpad « Les Résidences de Bellevue », basé dans le Cher (18), s’est engagé dans ce chantier technique colossal en s’appuyant sur l’UGAP. Retour sur cette opération réussie avec Fabien Pomi, informaticien au sein de la structure.

En quoi consiste exactement le projet de refonte complète des moyens de communication de votre Ehpad ?

Tout d’abord dans l’uniformisation de notre système de téléphonie de nos différents sites, à Bourges et Saint-Doulchard. Car l’un des problèmes majeurs rencontrés était l’impossibilité d’interconnecter les deux sites entre eux ! En effet, dans notre structure de Bourges, le système PABX (Private Automatic Branch exchange) qui prévalait, s’avérait vieillissant, et ne pouvait s’interfacer avec celui de Saint-Doulchard, plus récent, et d’une marque différente. Aussi, plutôt que de s’engager dans l’achat d’une nouvelle licence et d’interfaces onéreuses, nous avons souhaité revoir toute l’infrastructure de A à Z, en misant sur l’UGAP et son titulaire, l’intégrateur Euroditel (groupe Resadia). L’objectif : implémenter un système unifié VoIP, de marque Alcatel, de type IPBX, marquant ainsi notre passage de l’analogique au numérique sur IP ! De quoi offrir à nos équipes des deux sites un système de téléphonie modernisé, fort d’un annuaire commun, leur permettant de composer un simple numéro de poste pour se joindre d’un site à l’autre. Ce projet global était d’autant plus stratégique qu’il intégrait un autre volet de taille : la modernisation de notre système d’appel patient.

C’est-à-dire ?

Alors que tous nos résidents sont dotés de boitier d’appel pour prévenir les soignants - dotés de téléphones sans fils recevant une alerte -, force était de constater qu’un tel système devenait obsolète dans sa partie matérielle. Notamment sur notre site de Saint-Doulchard, où les téléphones sans fils tombaient en panne tellement souvent, qu’il fallait les changer presque chaque année ! C’est pourquoi, nous avons fait le choix de renouveler toute la flotte de téléphones de Saint-Doulchard, ainsi que l’ensemble du système central d’appel malade des deux sites, afin, de bénéficier là encore, d’une solution homogène, de marque identique, à savoir Ascom. Si nous avions déjà opté pour cette marque sur le seul site de Bourges, nous profitons désormais de la toute dernière version, disponible à l’UGAP, pour les deux structures. De quoi favoriser une véritable redondance mutuelle et donc une continuité d’activité entre les deux systèmes, afin que l’un puisse prendre le relais en cas de panne de l’autre. Enfin, nous avons complété une telle infrastructure nouvelle d’un tout premier système anti-fugues Ascom, acquis encore via l’UGAP, pour mieux protéger nos résidents souffrant d’Alzheimer.

Quel bilan dressez-vous de l’accompagnement délivré par l’UGAP ?

Nous sommes très satisfaits de la prestation dans son ensemble, d’autant que le recours à l’UGAP nous a permis d’éviter de lancer notre propre consultation, avec la rédaction complexe d’un dossier d’appel d’offres. De quoi nous faire gagner un temps considérable, même si ce projet global fut très chronophage. La refonte en une seule fois de tout le système fut largement pertinente, plutôt que de procéder par étapes, ce qui aurait pu davantage impacter le confort de nos 619 résidents sur la durée. Le service quotidien qui leur ait rendu est donc désormais largement amélioré.

Articles associés

L'UGAP adhère au code déontologique de la Fevad et au système de Médiation du e-commerce.