• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    prix d'un appel local depuis un poste fixe

Aménagez votre bureau de vote étape par étape

  • Imprimer
  • Partager

AMÉNAGER SON BUREAU DE VOTE ÉTAPE PAR ÉTAPE

Le temps des élections, les établissements publics (mairies, écoles, gymnases …) font office de bureau de vote. Pour faciliter le déroulement des opérations, l’équipement électoral doit répondre à différents critères :

un montage / démontage rapide

un stockage
facile

un faible
encombrement

Ce guide vous accompagnera dans toutes les étapes nécessaires à l’aménagement d’un bureau de vote.

1 pré-requis : connaître le nombre d’électeurs inscrits dans votre bureau de vote pour sélectionner le matériel adéquat.

01.

Informer et orienter
l'électeur

Le jour du scrutin, il est utile de mettre en place une signalétique pour informer, guider et faciliter le parcours de l’électeur dans le bureau de vote.

Grâce aux poteaux guide-file, vous pouvez gérer le flux de visiteurs, séquencer leur attente et diffuser des informations au bon moment. Les poteaux avec les panneaux d’information serviront pour rappeler les horaires d’ouverture, indiquer les temps d’attente ou bien les documents à préparer…

Poteau guide-filePoteau information
02.

Afficher les
documents obligatoires

Chaque bureau de vote doit disposer d’un espace d’affichage pour présenter les documents. En liège ou avec une surface d’affichage magnétique, les panneaux d’information vous seront précieux pour afficher vos informations.

Panneau d'affichage
03.

S'équiper pour
le vote

La table de décharge est placée à l’entrée du bureau de vote. Les bulletins de vote des candidats et les enveloppes pour élections sont disposés sur cette table. L’UGAP vous conseille du mobilier pliant pour gagner en rapidité de montage et en encombrement pour le stockage.

Enveloppe électoraleTable plianteChaise pliante
04.

Garantir la confidentialité
du vote

Le passage de l’électeur à l’isoloir est obligatoire pour garantir le respect du caractère personnel et secret du vote.

Le code électoral indique un isoloir pour 300 électeurs inscrits ou une fraction de ce nombre. Un isoloir doit être suffisamment large pour permettre l’accès aux PMR. Voir les isoloirs pour PMR.

A noter : le nombre d’isoloirs conditionnera le nombre de tables de dépouillement. En effet, selon le code électoral, le nombre de tables ne doit pas être supérieur au nombre d’isoloirs.

Un geste en faveur du développement durable : la poubelle en carton 100% recyclé à installer dans l’isoloir. La corbeille et son contenu directement prêts à jeter.

isoloirPoubelle 100% recylcée
05.

Choisir une urne adaptée à
son bureau de vote

L’urne électorale doit obligatoirement être transparente, avec une seule ouverture et 2 serrures différentes.

L’UGAP propose des urnes de différentes capacités afin d’être au plus proche du nombre d’électeurs inscrits dans votre bureau de vote. Retrouvez les urnes de 300 à 500 bulletins, de 600 à 800 bulletins et de 1200 à 1600 bulletins. Pour faciliter le comptage, il existe des urnes avec compteur.

A la table de vote, l’électeur doit glisser une seule enveloppe dans l’urne et signer la liste d’émargement. Pratique, la réglette d’émargement vous facilitera le contrôle des signatures.

UrneRéglette d'émargementTable pliante

Chaise pliante

06.

Agencer l'espace pour le
dépouillement

Utilisées à la clôture du scrutin, les tables de dépouillement doivent être placées de sorte que les électeurs puissent circuler autour. Le nombre de tables ne doit pas être supérieur au nombre d’isoloirs.

Table plianteChaise pliante

L'UGAP adhère au code déontologique de la Fevad et au système de Médiation du e-commerce.