• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    prix d'un appel local depuis un poste fixe

Eric Piolle : « A Grenoble, l'achat public est d'abord un acte politique »

témoignages Mis à jour le vendredi 01 février 2019


Figurant parmi les premières villes de France à s’être dotées d’un schéma de commande publique responsable, Grenoble fait du soutien du tissu économique local une de ses priorités phare. Et ce, en oeuvrant en partenariat avec les acteurs clés du territoire, UGAP en tête. Explications du maire Eric Piolle et de sa conseillère municipale, Anne-Sophie Olmos.

  • Pourquoi avoir accueilli le 23 juin dernier à Grenoble un colloque UGAP sur la performance achat ?

Tout simplement parce que notre ville est aujourd'hui en première ligne en matière de professionnalisation de l'achat public. C'est pourquoi nous sommes ravis d'avoir accueilli ce colloque de l’UGAP qui s'inscrit en totale cohérence avec notre politique. N'oublions pas que Grenoble a adopté en février 2016 un schéma de commande publique responsable tel qu'il est imposé par la loi sur l’ESS (économie sociale et solidaire) de juillet 2014 aux communes réalisant au moins 100 M€ d’achat/an. La ville de Grenoble, avec 80 M€ d’achat en 2014, se situe en dessous de ce seuil d’obligation. Ainsi, nous sommes la première commune de France à mettre en œuvre une telle démarche sans y être contraints par la législation.

  • Concrètement, en quoi consiste cette démarche ?

Nous avons tout d’abord élaboré en interne un guide de la commande publique. Cet outil commun de référence a permis d’identifier les bonnes pratiques d’achats : anticipation des marchés, juste définition des besoins, développement du sourçage et de nouvelles approches autour du cycle de vie des produits, sans oublier la simplification des procédures via la dématérialisation. Pour optimiser la mise en œuvre de telles pratiques, un groupe de travail dédié à la commande publique a été lancé il y a un an et demi. Par ailleurs, notre stratégie achat s’inscrit désormais autour de trois axes clés : la promotion de l’emploi et de l’insertion, la protection de l’environnement et de la santé et enfin, un accès facilité à la commande publique pour les acteurs économiques du territoire. Preuve qu'à Grenoble, l'achat public est d'abord un acte politique.

  • Comment soutenez-vous le tissu économique local ?

Maintenant que notre politique d’achat responsable est définie, il s’agit de se donner les moyens de mettre en adéquation nos besoins avec l’offre du territoire en renforçant l’interconnaissance entre tous les acteurs publics et privés. Pour se faire, nous favorisons les partenariats avec les autres collectivités, en priorité Grenoble Alpes Métropole, les communes environnantes et leurs satellites. Cette démarche de rencontres avec les acteurs économiques du territoire intègre bien entendu l’UGAP, qui constitue un partenaire clé pour développer l’achat de proximité auprès des PME - et donc l’emploi local -, tout en favorisant des pratiques de mutualisation pertinentes. C’est en adoptant une telle démarche de synergies avec l’ensemble de notre écosystème que nous pourrons réellement promouvoir une exemplarité de la dépense publique au service d’un territoire dynamique, solidaire et durable.

Articles associés

L'UGAP adhère au code déontologique de la Fevad et au système de Médiation du e-commerce.