• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    0,05 €/appel + prix de l'appel

Esat et UGAP : un partenariat au service de l’intégration

Mis à jour le mercredi 13 octobre 2021

Dans sa démarche d’achats responsables, l’UGAP met un point d’honneur à travailler aux côtés d’établissements et services d’aide par le travail (ESAT) dans le cadre de ses marchés. Une collaboration solide et responsable basée sur le concept de « gagnant-gagnant ».

« Une relation de confiance »

albert poirault

« Ces collaborations sont très importantes pour nous car elles correspondent en tout point aux valeurs que l’on promeut », explique Alice Piednoir, en charge des achats responsables à l’UGAP. En plus de travailler aux côtés d’entreprises adaptées (EA), l’UGAP collabore depuis plusieurs années avec des établissements et services d’aide par le travail (ESAT) dont la mission est d’accompagner l’insertion dans l’emploi des personnes en situation de handicap. Selon le réseau Gesat1, 1450 ESAT accueillaient en 2020 environ 120 000 travailleurs. Actives dans divers secteurs, comme ceux du mobilier pour la petite enfance, la collecte de déchets, la cuisine, la blanchisserie ou encore l’entretien des espaces verts, ces structures relèvent l’ambitieux défi de proposer une production qualitative locale tout en assurant un cadre médico-social aux salariés. Une mission que s’est donnée Albert Poirault, directeur de la Filière Bois de l’ADAPEI79 basée à Niort, dont la marque commerciale Wiki-cat produit et vend du mobilier de petite enfance mais aussi des aires de jeu extérieures depuis plus de 30 ans et notamment au travers des marchés de l’UGAP depuis plus de 10 ans.« Être titulaire d’un marché de l’UGAP nous permet de sécuriser des gammes de produits sur le long terme, de bénéficier d’une vitrine considérable mais aussi et surtout de travailler dans une relation de confiance et de vraie sensibilité RSE » témoigne Albert Poirault.

1Réseau Gesat

Des appels d’offres adaptés

Alice Piednoir

Difficile pour ces ESAT, qui sont souvent des petites structures avec en moyenne 88 salariés2, d’entrer dans l’arène de la concurrence et des robustes appels d’offre de l’UGAP. « Tout l’enjeu est de trouver des points de convergence entre ces petits établissements et les grands volumes des marchés publics », confie Alice Piednoir. Pour cela il existe trois moyens. Premier cas de figure, un ESAT remporte un appel d’offre classique en répondant parfaitement au cahier des charges (prix, produits, délais, services…). C’est le cas de Wiki-cat avec son mobilier en bois massif pour les crèches et les écoles. « Comme une entreprise du monde ordinaire, nous produisons des chaises, des tables ou encore des lits en hêtre massif dont la qualité est reconnue dans le secteur de la petite enfance » déclare Albert Poirault. L’actuel directeur de la Filière Bois de l’ADAPEI79 rappelle d’ailleurs que le chiffre d’affaires de Wiki-cat avoisine les trois millions d’euros par an, sans compter l’ensemble des activités de sous-traitance et de menuiserie. « Notre action est double puisque d’un côté nous produisons du mobilier de qualité et de l’autre nous accompagnons des personnes en situation de handicap dans leur parcours personnel, médical, social et professionnel » insiste-t-il. Deuxième cas de figure, un ESAT remporte un appel d’offre dans le cadre d’un marché réservé aux entreprises agréées actives dans les secteurs du handicap ou de la réinsertion sociale. Troisième cas de figure, intervenir dans le cadre d’un marché comportant une clause sociale d’insertion ; l’ESAT peut apporter de la valeur ajoutée sociale à l’offre d’une entreprise classique. « La complexité de l’achat public peut souvent freiner les petites structures. C’est pourquoi nous faisons en sorte d’adapter certains appels d’offre pour encourager les ESAT à être titulaires de marchés ou sous-traitants » explique Alice Piednoir qui rappelle que l’UGAPdispose du label Relation Fournisseur et Achat Responsable (RFAR)3. Celui-ci garantit notamment une collaboration de confiance et des échanges les plus équilibrés possibles avec les fournisseurs.

2Réseau Gesat
3Le Label Relations fournisseurs et achats responsables

Achat responsable et solidaire

« J’ai quitté le monde de l’industrie automobile et des biens d’équipements pour travailler au sein d’un ESAT car je voulais mettre mes compétences au service des personnes en situation de handicap » raconte Albert Poirault. Bien lui en a pris car, aujourd’hui, il peut « voir au quotidien la progression de chaque salarié mais aussi le succès de la marque Wiki-cat ». Son entreprise compte plus de 80 clients en France, en Belgique, au Luxembourg ou même dans les DOM-TOM. Un savoir-faire reconnu par l’UGAP qui collabore de plus en plus avec ce type de structures, à l’image de l’entreprise adaptée Cèdre qui collecte des déchets tertiaires en Île de France4 ; de la marque Office Xpress qui propose des cartouches d’encre reconditionnées en entreprises adaptées (EA) ou en ESAT ; ou bien encore de la société Amploi qui gère les visites médicales professionnelles pour les besoins propres de l’UGAP.

4Offre Gestion des déchets

Articles associés