• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    0,05 €/appel + prix de l'appel

Essonne : le conseil départemental s'engage dans l’innovation

Mis à jour le vendredi 02 juin 2017

signature-convention-essonne-624

Ecouter la webradio...

Pour faciliter l'accès à la commande publique des PME et start-up de son territoire, le conseil départemental de l’Essonne a signé le 17 mars dernier une convention d’innovation avec l’UGAP. Focus.

S’il est un territoire francilien où la commande publique innovante a un avenir plus que jamais prometteur, c’est sans aucun doute l’Essonne, premier département de France à avoir signé une convention innovation avec l’UGAP. Un accord conclu le 17 mars 2017 entre François Durovray, président du conseil départemental et Edward Jossa, président de l’UGAP au Génocentre d’Evry. Attractiv’Essonne, dispositif pionnier, a été lancé par les acteurs publics locaux de ce territoire unis par un même objectif : « faciliter l'accès à la commande publique des entreprises essonniennes et notamment des start-up et des PME », comme le rappelle François Durovray.

Un engagement partagé par Jean-Raymond Hugonet, président de l'Union des maires du 91, également intervenant lors d’Attractiv’Essonne : « pour faire de l’Essonne une terre d’avenir, nos 196 communes ont tout leur rôle à jouer pour soutenir nos PME locales en souffrance, et ce, via la commande publique ».

Un département tourné vers l’innovation

« Fruit d’une collaboration de proximité et en parfaite intelligence avec la centrale d’achat, cette convention a pour but d’ouvrir davantage les marchés publics essonniens et aussi nationaux à nos jeunes pousses dans un département largement tourné vers l’innovation et la recherche, tel qu’en témoigne la présence du Plateau de Saclay ou de notre Génopole, véritable cité du gène et des biotechs », complète François Durovray.

A travers cette convention « qui vaudra d’abord par ses résultats », souligne Edward Jossa, président de la centrale d’achat, l’objectif de l’UGAP sera ainsi de « détecter, qualifier et promouvoir les solutions innovantes du territoire pertinentes pour les acteurs publics », poursuit le président de l’établissement fort de 59 millions d’euros d’achat innovants en 2016 et ralliant 53 % de PME parmi ses titulaires.

30 entreprises de l’Essonne à l’UGAP

Et Sébastien Taupiac, directeur délégué aux offres complexes à l’UGAP de compléter : « pas moins de 50 millions d’euros de commandes d’achats ont déjà été réalisées auprès de 30 entreprises essonniennes en 2016, via l’UGAP. Toutefois, seuls 262 000 euros sur les 31 millions d’euros de commandes enregistrées par l’UGAP auprès de collectivités publiques de l’Essonne l’ont été auprès des 30 entreprises susmentionnées. Grâce à cette convention d’innovation, nous allons donc pouvoir mieux porter encore les pépites de ce territoire avec le soutien des acteurs publics locaux. Preuve en est avec l’organisation d’un speed meeting dès le 16 juin prochain ».

Une démarche loin d’être le fruit du hasard dans un département qui affiche d’ores et déjà une certaine maturité en matière de professionnalisation de l’achat public avec la création d’un guide dédié ou encore le lancement d’un Observatoire essonnien de la commande publique « propre à conférer aux entreprises locales de la visibilité sur les marchés publics du territoire », comme l’a rappelé Josiane Chevalier, préfète de l’Essonne.

  • L'accès des PME à la commande publique. Comment intégrer l'innovation ?

Entretien avec Sylvie Attietallah de la société Mistral Constructeur, et Stéphane Beauvais, expert technique innovation à l'UGAP.

Ecouter la webradio...

Articles associés

L'UGAP adhère au code déontologique de la Fevad et au système de Médiation du e-commerce.