• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    prix d'un appel local depuis un poste fixe

« Hygiène et entretien » : des briques alimentaires transformées en papier toilette !

Presse Mis à jour le mardi 24 avril 2018

Lucart-AlPe

La PME Lucart propose une solution innovante et durable pour sa gamme de papier tissu : un procédé de recyclage qui introduit un modèle d’économie circulaire en transformant les briques alimentaires en deux nouvelles matières premières, Fiberpack® et Al.Pe®. Une solution disponible via le distributeur Hexotol, titulaire de l’UGAP.

A destination des professionnels de l’entretien, de la restauration, de l’hôtellerie et des collectivités, voici une ligne de produits écologiques - disponible au catalogue de l’UGAP - qui allie papier hygiénique, essuie-mains et son distributeur, papier toilette et essuie-mains en bobine, bobine d’essuyage, mouchoir.

« Réinventer le papier »

En collaboration avec Tetra Pak®, Lucart Professional a développé ce recyclage innovant : « La difficulté a été de pouvoir séparer les fibres de cellulose des autres matériaux de la brique. Un processus qui a nécessité la mise au point de machines spécifiques, de nombreux tests et des investissements conséquents », explique Jean-Pierre Bohm, directeur commercial AFH France et Europe du Nord, Groupe Lucart.

La ligne de produits écologiques réalisée en Fiberpack®*, matière première obtenue du recyclage des fibres de cellulose présentes dans les briques alimentaires, propose une vingtaine de produits tissues (papier toilette, essuie-mains, mouchoir…).

Depuis janvier 2018, les distributeurs destinés aux sanitaires sont produits avec l’Al.Pe®*, matière première issue de l’aluminium et du polyéthylène recyclés à partir des briques. Aujourd’hui, le client peut commander en une seule fois le papier et son distributeur adéquat.

* Fiberpack® et Al.Pe® constituent les matières premières des produits de la gamme EcoNatural.

Une démarche responsable

En donnant une nouvelle vie à des matériaux habituellement enfouis ou incinérés, le partenariat de l’UGAP et Hexotol a permis sur l’année 2017 :

  • de récupérer 902 755 briques alimentaires,
  • de sauver 365 arbres de taille moyenne
  • et d’éviter l’émission dans l’atmosphère de 23 596 kg de CO2.

De plus, ce concept EcoNatural répond aux exigences du projet de loi sur la transition énergétique pour la croissance verte à destination des administrations publiques (Article 19 sexies).

Articles associés

L'UGAP adhère au code déontologique de la Fevad
et au système de Médiation du e-commerce.