• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    prix d'un appel local depuis un poste fixe

Innovation territoriale : pourquoi le Grand Est signe une convention avec l’UGAP

Mis à jour le mercredi 10 avril 2019

En direct de l’édition 2018 des Entretiens Territoriaux de Strasbourg, la région Grand Est signe une convention innovation avec la centrale d’achat public. Jean Rottner, président du conseil régional vous explique pourquoi.

Comment aider de manière très pratique les PME innovantes du Grand Est à se développer ? « En favorisant, notamment, leur accès à la commande publique ! » lance le président du conseil régional Jean Rottner, lors des Entretiens Territoriaux de Strasbourg 2018, qui a ainsi signé en direct d’une telle manifestation, organisée mi-décembre, une convention innovation avec l’UGAP.

« On veut leur simplifier la tâche, leur mettre le pied à l’étrier, pour qu’elles puissent débuter ou consolider leur business via un premier marché public d’une collectivité du territoire. D’où l’importance de cette collaboration avec l’UGAP qui allie gage de qualité et simplification des procédures administratives pour ces entreprises », poursuit le président de la région particulièrement en faveur de l’innovation territoriale.

Grand E-nov

En effet, le Grand Est à déjà mis en place un panel de mesures pour doper ses start-up : aides directes, fonds de participation publique, présence à des salons internationaux tels que le fameux CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas auquel ont pu assister une quinzaine de start-up locales, ou encore le salon de l’industrie du futur de Hanovre. « Nous avons une agence de l’innovation – Grand E-nov - sur tout le territoire qui assure une cohésion, mobilise et favorise le réseautage entre entreprises et universités, indique Jean Rottner, de quoi permettre un effet de meute où les start-up se motivent les unes et les autres pour mieux affirmer leur ambitions de développement et ainsi passer du statut de jeune pousse à celui d’ETI».

Image Rottner Jossa

On l’aura compris, ce partenariat avec l’UGAP constitue un levier de plus pour la région en matière d’accompagnement des PME innovantes du territoire. Une convention qui s’appuie « sur une méthodologie bien étudiée reposant sur quatre étapes - l’identification des offres innovantes, leur qualification, leur intégration, et leur commercialisation via le catalogue et le site ugap.fr », comme le rappelle Edward Jossa, président de la centrale d’achat qui a à cœur « de suivre les nouvelles attentes du secteur public à l’heure du digital - cybersécurité, démocratie participative… -, reflets d’une mutation de l’achat public, qui passe de l’acquisition de produits et services à celles de solutions et d’usages ».

Articles associés

L'UGAP adhère au code déontologique de la Fevad et au système de Médiation du e-commerce.