• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    prix d'un appel local depuis un poste fixe

Jean Leonetti, Pôle Métropolitain Cap Azur : « optimiser nos achats grâce au savoir-faire de l’UGAP»

Mis à jour le jeudi 26 septembre 2019

Pour booster la mutualisation des achats publics au profit des 86 communes du pôle métropolitain Cap Azur (06), cette nouvelle structure, créée en 2018, s’engage dans un partenariat avec l’UGAP, portant sur les transports et l’IT. Explications de Jean Leonetti, président de la structure et maire d’Antibes, avec vidéo à l’appui.

Des achats mutualisés et plus compétitifs grâce à la signature d’une convention avec l’UGAP ? Tel est le parti adopté en septembre 2019 par le Pôle Métropolitain Cap Azur ralliant pas moins de 86 villes et collectivités des
Alpes-Maritimes. Parmi lesquelles, les intercommunalités de Cannes, Grasse et Antibes, désireuses d’instaurer une collaboration renforcée sur des problématiques communes, notamment les déchets, les transports ou encore l’environnement.

Alors que ce pôle, créé début 2018 « nous permet de porter des projets en commun tout en optimisant nos coûts et nos achats», comme le rappelle Jean Leonetti, président de la structure, « nous avons décidé, dans un souci d’économie et d’efficacité, de conclure un partenariat gagnant-gagnant avec l’UGAP ». Car en effet, « en nous adressant à la centrale d’achat public et en misant sur son savoir-faire, nous bénéficierons – dans le cadre de commandes groupées -, de meilleurs appels d’offre : des procédures accélérées et surtout une certaine fiabilité des prix ! », poursuit le maire d’Antibes.

Des tarifs plus attractifs pour les petites communes

On l’aura compris, cet engagement mutuel entre l’UGAP et Cap Azur « s’avère essentiel, tant il va permettre à nos petites communes de bénéficier de tarifs plus attractifs, grâce à la mutualisation des achats », précise Jean Leonetti, tout en rappelant « la nécessité d’orienter davantage, dans ce cadre, les appels d’offre vers les start-up locales, notamment de Sophia Antipolis qui ont besoin d’avoir une plus grande ouverture sur les marchés
publics ».

Portant sur deux familles d’achats, les transports et l’IT, la convention de partenariat entre Cap Azur et l’UGAP fait, en effet, largement la part belle aux innovations numériques et écologiques. « Vélos électriques, bus tram, voitures électriques…, le déploiement de la mobilité douce s’impose comme une priorité de taille pour notre territoire, confirme Jean Leonetti, aussi nos achats groupés privilégieront notamment de telles solutions essentielles pour le développement durable à Cap Azur ».

Accompagnement sur le terrain

Une convention qui atteste ainsi de, la capacité de l’UGAP à accompagner sur le terrain les collectivités dans leurs projets stratégiques, et qui plus est, mutualisés. « Et ce, en prenant en compte, ici à Cap Azur, les besoins du nouveau pôle métropolitain, au regard de son agenda politique et ses exigences en terme de gains achats et de commande publique innovante et responsable », conclut Edward Jossa, président de la centrale d’achat public.

Articles associés

L'UGAP adhère au code déontologique de la Fevad et au système de Médiation du e-commerce.