• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    prix d'un appel local depuis un poste fixe

Le Concours Lépine attribué au MedPack, une station médicale portative

Mis à jour le lundi 28 mai 2018

MedPack Ouvert

Disponible à l’UGAP, la station de travail médicale portative MedPack – dédiée aux interventions pré-hospitalières - a décroché le Concours Lépine, le prix du Président de la République. Une reconnaissance de taille pour cette innovation qui révolutionne les conditions de travail des urgentistes.

Voilà une innovation qui va permettre aux urgentistes de mieux travailler dans toutes les situations. La station de travail médicale portative MedPack, disponible à l’UGAP et grande gagnante du Concours Lépine 2018, se présente comme un plan de travail, léger et portatif, sur trépied. Déployable en quelques secondes, il fournit un éclairage, un pied à perfusion et des plateaux permettant un agencement optimal du matériel médical.

Pour la société vannetaise IMP qui commercialise la solution, et surtout pour son inventeur, Samuel Mercier, infirmier à la BSPP de Paris qui a reçu ce prix, il s’agit d’une formidable reconnaissance. C’est à partir de l’expérience de ce dernier au sein des ambulances de réanimation qu’un premier prototype, financé par la MIP, Mission pour le développement de l’innovation participative du ministère des Armées, a pu voir le jour.

Résoudre 80 % des cas usuels

Samuel Mercier, gagnant du concours Lépine

« Après avoir acheté le brevet d’une telle invention, en 2016, nous avons poursuivi la R&D avant d’engager l’industrialisation à grande échelle du MedPack. La commercialisation a débuté dès fin 2017 », détaille Gwenaël Année, dirigeant de la société IMP, ravi que ce prix du Président de la République « puisse conférer plus de visibilité à une telle solution propre à offrir des conditions de travail plus ergonomiques et hygiéniques aux urgentistes ».

Et pour cause : alors que les intéressés doivent habituellement porter des sacs lourds d’environ 17 kg, le MedPack qui pèse moins de 7 kg « contient le strict matériel nécessaire pour résoudre 80 % des cas usuels, des blessures du quotidien jusqu’aux cas les plus graves ». De plus, les urgentistes n’ont plus à ouvrir une multitude de poches pour sortir leur matériel, celui-ci étant aisément accessible sur le plan de travail du MedPack et non plus éparpillé à même le sol.

Travailler en autonomie

De quoi leur permettre de travailler au plus près de la victime tout en évitant de se lever et se baisser à plusieurs reprises. Et également en pleine autonomie, sans solliciter de l’aide extérieure –souvent celle de pompiers - pour tenir les perfusions. C’est dire l’intérêt d’une telle innovation qui donne à être connue des hôpitaux et des SDIS « ce que notre sélection à l’UGAP devrait largement favoriser », conclut le dirigeant.

Articles associés

L'UGAP adhère au code déontologique de la Fevad et au système de Médiation du e-commerce.