• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    0,05 €/appel + prix de l'appel

Les cendriers Cy-clope : une nouvelle façon de gérer les mégots au CH d’Antibes

Reportage Mis à jour le jeudi 05 janvier 2023

Avec 700 lits et 1 800 médecins et agents, le Centre Hospitalier d’Antibes est un lieu très fréquenté qui génère beaucoup de déchets. Qu’en est-il des mégots de cigarettes ? Quelles solutions écologiques, économiques et esthétiques ? Pour répondre à ces questions, Carole Piet, Responsable Achats et Référente RSE du CH, nous parle de l’installation du dispositif Cy-clope via l’UGAP.

Installation_CH-Antibes

UGAP : Cy-clope, en quelques mots, qu’est-ce que c’est ?

Carole Piet : Il s’agit d’une nouvelle manière de gérer les mégots de cigarettes. Le dispositif va du mobilier de balisage des zones fumeurs à la valorisation des mégots de cigarettes en passant par la collecte de ceux-ci. Le partenaire de Cy-clope, Chimirec, transforme ensuite les mégots en une poudre combustible. 2,5 tonnes de mégots permettent ainsi d’économiser 1 tonne d’énergie fossile.

UGAP : Pourquoi avoir mis en place ce dispositif au CH d’Antibes ?

Carole Piet : En 2022, au moment de la réorganisation de la cellule Développement Durable, certains membres de l’équipe ont travaillé sur les déchets dangereux. On ne le sait pas toujours, mais les mégots de cigarettes en font partie ! Ceux produits sur le CH d’Antibes étaient souvent jetés par terre et partaient avec les ordures ménagères. Nous nous sommes dit qu’il fallait y remédier.

UGAP : À quel moment l’UGAP est-elle intervenue ?

Carole Piet : Nous avions été démarchés par Cy-clope et leur solution nous intéressait, mais nous devions réfléchir au budget et à l’organisation avec nos services de nettoyage. Lorsque Cy-clope nous a indiqué qu’ils fonctionnaient avec l’UGAP, nous nous sommes dit que c’était une excellente nouvelle. Cela nous permettait d’échanger avec notre interlocutrice habituelle et de réagir plus rapidement ! Nous avons donc signé le contrat avec l’UGAP, puis nous sommes entrés directement en contact avec Cy-clope pour la mise en place du dispositif.

UGAP : Où les cendriers ont-ils été installés et à destination de qui ?

Installation_CH-Antibes

Carole Piet : Carole Piet : Pour limiter les coûts, nous avons commencé par une phase de test : 11 cendriers installés en avril 2022 et répartis sur les points stratégiques de fréquentation (à côté des urgences, au niveau du passage pour le self…) Ces cendriers portant le logo du Centre Hospitalier sont destinés à tous les fumeurs, qu’ils soient patients, visiteurs, agents… Pour nous assurer de leur bon usage, nous avons organisé des animations et mis en place diverses actions de communication.

UGAP : Votre bilan après quelques mois d’utilisation ?

Carole Piet : Carole Piet : La collecte des mégots est effectuée tous les deux mois par un ESAT*. Nous recevons ensuite un reporting très précis qui permet de suivre l’évolution des comportements des fumeurs. Pour le moment, nous constatons que les cendriers sont de plus en plus utilisés, ce qui signifie que les habitudes changent. Les fumeurs jettent moins leurs mégots par terre.

UGAP : Une suite est-elle prévue avec l’UGAP ?

Carole Piet : Carole Piet : Avec notre interlocutrice, nous nous voyons au moins une fois par mois, car au-delà de ce dispositif, nous passons énormément de commandes auprès de l’UGAP (paramédical, informatique, matériel non stérile…) C’est une collaboration très fluide et agréable. Nous apprécions aussi de pouvoir échanger si besoin directement avec le prestataire, comme c’est le cas avec Cy-clope. Ainsi, tout le monde va au plus efficace.

*Établissement et service d'aide par le travail

Articles associés