• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    0,05 €/appel + prix de l'appel

L'offre Cloud Computing de l'UGAP : un nouveau marché pour accélérer la transformation digitale du service public

Mis à jour le vendredi 23 avril 2021

En partenariat avec la Direction des Achats de l’État (DAE) et la Direction Interministérielle du numérique (DINUM), l’UGAP a notifié son premier marché Cloud en mai 2020. Objectif : proposer une solution simple aux collectivités pour garantir leur transition numérique.

Un vrai atout pour les services publics

Cloud Computing

« Ce nouveau marché s'inscrit dans la volonté de l'UGAP d'accompagner ses clients dans leur transformation numérique » explique Palisakd Nakhonevongsakd, chef de produit référent infrastructures à l'UGAP. Mais de quoi s'agit-il ? L’informatique en nuage, ou Cloud computing, est une technologie qui permet un accès instantané à des infrastructures ou à des services numériques consommés à l’usage (messagerie électronique, calcul haute performance, sauvegarde, base de données, développement de logiciels…) via Internet (le ’’cloud’’ ou ‘’nuage’’) à partir d’un fournisseur. « La stratégie Cloud de l'État encourage aujourd'hui les acteurs publics à se saisir de son potentiel pour développer une nouvelle génération de services flexibles, modulaires et accessibles. Autrement dit, ce marché est un outil essentiel pour accélérer la transformation digitale des collectivités » souligne l'expert de l'UGAP. En se dotant d'un service Cloud Computing, les collectivités garantissent ainsi leur transition numérique et optimisent leurs démarches internes et externes, le tout en maîtrisant la sécurité de leurs données. « Via son offre Cloud Computing, l'UGAP a l'avantage de proposer à ses clients un catalogue de services présélectionnés, adaptés, qualifiés et certifiés notamment SecNumCloud et HDS par les acteurs majeurs du Cloud » détaille Palisakd Nakhonevongsakd.

Des services simples pour des avantages concrets

Dans un secteur qui peut sembler compliqué, l’objectif de l'UGAP est donc de proposer aux collectivités des solutions simples et faciles d'accès. Les services Cloud peuvent avoir des impacts bénéfiques dans divers domaines comme celui de la dématérialisation des démarches administratives par exemple. Le Cloud peut aussi jouer un rôle dans l'amélioration de l'expérience usager, ou encore dans le développement d'outils de communication ou de collaboration pour les agents. Selon Palisakd Nakhonevongsakd, « le Cloud permet également d’optimiser de la donnée dans l’administration. De nombreux systèmes existent comme ceux liés à l’intelligence artificielle, aux services d’échanges de données, d’open data ou encore simplement d’archivage ». Des enjeux avec lesquels les collectivités doivent composer au quotidien.

Une aide au choix

connection

L'offre de l'UGAP propose des solutions de type IAAS ((Insfrastructure as a Service) et PAAS (Platform as a service). « Ces deux solutions proposent un large choix de services pouvant répondre aux différents besoins d’infrastructures des collectivités » assure Palisakd Nakhonevongsakd avant de préciser que « ce qui fait la force de l'offre de l'UGAP c'est qu'elle s'accompagne d'une ''aide au choix'' pour ses clients. Car nous gardons toujours le même objectif : celui d'accompagner au mieux les collectivités dans leur transition numérique ». Enfin, au-delà d’une large palette de services et d’une aide au choix, le récent marché Cloud de l'UGAP permet aussi à ses clients de bénéficier de tarifs préférentiels.

BON À SAVOIR

Il existe deux dispositifs pour aider les collectivités à investir et basculer facilement vers l’utilisation du Cloud.

> Fonds de compensation de la taxe sur la valeur ajoutée (FCTVA)

• Les « dépenses de services d’infrastructure de l’informatique en nuage » ouvriront droit à un taux de compensation forfaitaire, limité à 5,6%. L'extension au FCTVA ne concerne que "les prestations de cloud de type 'Infrastructure as a Service' (IaaS) »
• Le dispositif concerne les prestations de solutions relevant de l’informatique en nuage déterminées par un arrêté interministériel et payées par les collectivités depuis le 1er janvier 2021 (article 69)

> Paiement avant service fait

• Les abonnements et consommations de services informatiques en nuage "Cloud" sont dorénavant assimilés aux dépenses de fournitures d’accès à internet et abonnements téléphoniques, ces dépenses pouvant être payées avant service fait.
• Ces dispositions sont issues de l’arrêté du 16 février 2015 qui fixe les dépenses des collectivités territoriales, de leurs établissements publics et des établissements publics de santé pouvant être payées sans ordonnancement préalable ou service fait.


Articles associés