• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    prix d'un appel local depuis un poste fixe

Grenoble Alpes Métropole : «l'UGAP, un partenaire clé en terme d'innovation et de mutualisation »

témoignages Mis à jour le vendredi 01 février 2019

Pour conférer une visibilité nationale aux PME innovantes de la région, Grenoble Alpes Métropole va signer cet été avec l'UGAP une convention de partenariat dédiée à l'innovation. Explications de Laurent Van Herreweghe, DGS adjoint au sein de la structure.

-Quel est l'objectif de Grenoble Alpes Métropole en signant une convention avec l'UGAP dédiée à l'innovation ?

Laurent Van Herreweghe : Notre métropole, axée sur la recherche universitaire et l’innovation participative, cultive l’image de dynamisme dans des secteurs multiples (nanotechnologies, biotechnologies, nouvelles technologies de l’énergie et du numérique…). Aussi, la signature de cette convention sur l’innovation avec l’UGAP vise à renforcer plus encore cette politique. Car si notre territoire est fort d’entreprises de pointe, encore faut-il soutenir davantage nos start-up dont certaines peinent encore à éclore. Grâce au conventionnement avec l’UGAP, elles pourraient ainsi bénéficier d’un référencement – et donc d’une visibilité - sur l’ensemble du territoire que seule une centrale d’achat public nationale peut offrir.

- Quel rôle joue Grenoble Alpes Métropole pour professionnaliser l’achat public sur le territoire ?

L’un des enjeux majeurs pour notre métropole est effectivement de pouvoir mieux accompagner nos équipes dans la gestion de chantiers clés en lien avec les politiques publiques, qu’il s’agisse de la transition énergétique, du développement de l'économie locale ou encore de l’insertion via le déploiement de marchés dits réservés. Un soutien particulier doit être apporté aux acheteurs publics placés au cœur de tels objectifs.
D’autant que l’actuelle réforme de la commande publique bouleverse plus que jamais leurs habitudes au quotidien. A notre charge donc de réadapter nos modes de collaboration en interne pour permettre le déploiement de bonnes pratiques, et ce, tout en sensibilisant les managers à la nécessaire professionnalisation de l’achat public. Une réflexion qui doit aussi prendre en compte l’enjeu clé de la mutualisation.

- Quel est l’intérêt de la mutualisation ?

Tout simplement parce que la professionnalisation de l’achat public passe aussi par la mutualisation des moyens, et ce, dans un contexte de réduction budgétaire. Aussi, la mise en œuvre de groupements de commandes s’avère, depuis plusieurs années, essentielle pour notre métropole. Régulièrement, nous recensons nos marchés pour identifier ceux où la mutualisation s’y prête. Ainsi, nous avons déjà passé des groupements de commande avec Grenoble, Saint-Martin d'Hères, Fontaine, Le Pont de Claixmais, et aussi avec des communes plus modestes : Varces, Le Gua Veurey Voroize...
A la clé, les gains sont multiples : l’échange d’expertise entre grandes et petites communes en terme d’évaluation du besoin, d’analyse des offres et d’exécution des marchés, et surtout un gain financier de taille. Lors d’un marché sur le gaz opéré en 2009, ces gains ont atteint 20 % à 30 %. Pour notre métropole, l’UGAP est d’ailleurs un partenaire clé de la mutualisation avec la signature d’une convention de partenariat début 2016 sur les achats de véhicules et informatiques qui bénéficie à l’ensemble des communes membres ainsi qu’aux établissements publics qui leurs sont rattachés.

Articles associés

L'UGAP adhère au code déontologique de la Fevad et au système de Médiation du e-commerce.