• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    prix d'un appel local depuis un poste fixe

Métropole-Nice-Côte d’Azur : une convention innovation pour booster le tissu économique local

témoignages Mis à jour le vendredi 07 décembre 2018

Convention Nice

Doper l’accès des PME niçoises à la commande publique : c'est l’enjeu de la convention innovation signée entre l’UGAP et la Métropole Nice Côte d’Azur au CHU de Nice, fin 2018. Reportage, vidéos à l’appui.

« La conclusion de ce partenariat avec l'UGAP va nous permettre d'atteindre cet objectif de faire de notre ville une capitale européenne de l'innovation». Ces mots prononcés par Christian Tordo, maire-adjoint de Nice - lors de la signature, fin 2018, d'une convention innovation entre l'UGAP et la Métropole Nice Côte d'Azur, montre le caractère stratégique d'un tel rapprochement pour ce territoire soucieux de doper l'accès des PME locales à la commande publique.

« Environ la moitié des marchés publics de la Métropole Nice Côte d'Azur est attribuée à des sociétés niçoises, et nous espérons renforcer, avec l’UGAP, le développement de nos PME locales grâce à la commande publique !», rappelle le maire adjoint de la Ville de Nice, future cité européenne de l'e-santé et berceau de la Silver Economie avec 1300 chercheurs sur le territoire.

Pratiques d’allotissement

Alors que la métropole s’inscrit depuis une dizaine d’années dans une volonté de favoriser les entreprises locales, et ainsi, l’innovation territoriale « via la mise en place d’un guichet unique, les pratiques d’allotissement et de sourcing, la mise en œuvre de clauses d’insertion sociale… », comme le rappelle Martine Ouaknine, adjointe au Maire de Nice, « l’appui de l’UGAP va nous permettre de gagner encore plus en efficacité » (voir là vidéo ci-dessus). En effet, « le meilleur moyen pour promouvoir les start-up locales est qu’elles soient sélectionnées dans le catalogue de la centrale d’achat, afin que les processus aillent plus vite», complète l’intéressée. De quoi permettre de « gommer tous les risques supportés par les collectivités quand elles font appel à des entreprises innovantes ».

Un avis partagé par Emmanuel Gavache, président de la commission achats et finances au sein du Comité Richelieu (voir la vidéo ci-dessus) : « pour booster les start-up françaises, la commande publique est un levier clé et l'action proactive de l’UGAP en la matière va dans le bon sens. C'est un vrai gain pour le territoire niçois que de signer une telle convention innovation avec la centrale d’achat public ".»

Assumer le risque d’acheter innovant

Les PME locales elles-mêmes se réjouissent d’un tel partenariat. A l’instar de Nicolas Demarchez, fondateur de la start-up MyKeeper, spécialiste des solutions de sécurité (voir la vidéo ci-dessous). « Avec 95 % de notre chiffre d'affaires réalisé via la commande publique, nous avons besoin de l’UGAP pour nous développer car elle assume, en effet, le risque pour une collectivité d'acheter innovant, ne serait-ce qu’en pilotant la procédure d’appel d’offres, un travail chronophage pour nombre d’acheteurs publics".»

Articles associés

L'UGAP adhère au code déontologique de la Fevad et au système de Médiation du e-commerce.