• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    prix d'un appel local depuis un poste fixe

Meurthe-et-Moselle : déploiement optimisé du projet Collèges Nouvelles Générations

Mis à jour le vendredi 21 septembre 2018

Collège nouvelle génération

Pour doper le déploiement de son projet Collèges Nouvelles Générations visant à équiper des établissements fraîchement construits ou réhabilités, le département de Meurthe-et-Moselle s’est notamment appuyé sur l’expertise de l’UGAP. Décryptage.

C’est pour offrir à l’ensemble des jeunes Meurthe-et-Mosellans les conditions les plus favorables à leur réussite scolaire, que ce département de la région Grand-Est a lancé le projet Collèges Nouvelles Générations 2012-2021, via notamment l’appui de l’UGAP pour l’équipement en mobilier.

« Fruit d’une vaste concertation de six mois menée dans chaque bassin de vie du département en lien avec les collégiens, ce projet de 335 M€, témoigne de notre ambition forte en matière éducative », indique Christine Vétier, directrice de l’immobilier au sein du conseil départemental, en rappelant que « la démarche vise notamment la construction de douze collèges neufs, la réhabilitation profonde de sept collèges, et, celle, partielle de 33 autres». Avec à la clé, les nécessaires aménagements et équipements de tels espaces pour lesquels la centrale d’achat a joué un rôle phare.

Interlocuteur unique

«En effet, ne possédant pas les compétences nécessaires à l’élaboration des marchés de mobilier, nous avons décidé de nous appuyer sur l’expertise clé en main de l’UGAP en la matière. Résultat : nous avons pu bénéficier d’un interlocuteur unique – au niveau de l’ensemble du département – pour la commande des matériels -mobiliers scolaires en tête – et enfin leurs livraisons », renchérit l’intéressée, en précisant que « trois collèges ont déjà été livrés cette année », pour un volume global de commandes équivalant à quelques centaines de milliers d’euros.

education

Un accompagnement qui s’est décliné à chaque étape, de la phase d’expression des besoins au choix de mobiliers adaptés jusqu’à leur agencement dans les salles de classe. « Une architecte de l’UGAP a ainsi travaillé en mode projet avec la maîtrise d’œuvre, le conseil départemental et les collèges eux-mêmes pour permettre les meilleurs aménagements possibles au regard des spécificités propres à chaque bâtiment ».

Large choix de mobiliers scolaires

Et Christine Vétier de conclure : «au final, nous sommes globalement satisfaits par la prestation de l’UGAP, notamment des mobiliers choisis à partir d’une palette de produits disponibles au catalogue ». Le conseil département attend aujourd’hui qu’une telle offre intègre plus encore de produits forts de revêtements peu émetteurs en COV, composés organiques volatils, au regard de la réglementation en vigueur.

Une exigence en partie anticipée par la centrale d’achat qui a notamment sélectionné dans son catalogue l’offre du mobilier du fabricant français Simire, dont les chaises scolaires sont dotées de panneaux de particules classés E05 favorisant une meilleure qualité de l’air dans les classes.

Copyright photo: GBERGER-CD54

Articles associés

L'UGAP adhère au code déontologique de la Fevad et au système de Médiation du e-commerce.