• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    prix d'un appel local depuis un poste fixe

Mission French Tech : « avec l’UGAP pour accompagner les start-up du FT 120 ! »

Mis à jour le jeudi 03 septembre 2020

Partenaire structurant de la French Tech, l'UGAP s'inscrit pleinement dans le nouveau programme d'accompagnement FT 120 ralliant des start-up françaises en hyper croissance dont les 40 championnes du fameux Next 40. Retour sur cette collaboration stratégique, podcast radio à l’appui, avec Louis Fleuret, Head of gouvernment affairs à la French Tech, et Baptiste Vassor, expert technique innovation à l’UGAP.

Ecouter le podcast (20:09) :



Exit le Pass French Tech, place au FT 120 ! Alors que cet écosystème unique de start-up françaises qu’est la French Tech entend faire de la France un des pays les plus attractifs au monde pour les entreprises innovantes, celui-ci leur propose désormais un nouveau programme d’accompagnement, baptisé FT 120. Et ce, via l’accès à un dispositif inédit « impliquant plus de 45 ministères, agences gouvernementales et services publics, dont l’UGAP », indique en préambule Louis Fleuret, Head of gouvernment affairs à la French Tech.

Ce nouvel indicateur – qui s’inspire du fameux indice boursier SBF 120 – regroupe ainsi 83 start-up à fort potentiel en plus des 40 sociétés du Next 40, en hypercroissance, crée fin 2019 par le gouvernement. Un classement qui évolue chaque année, selon des critères qui se veulent objectifs : levée de fonds, chiffre d’affaires et taux de croissance.
« Au travers un tel programme, notre objectif est de mieux identifier et surtout accompagner les pépites françaises de la tech qui pourraient devenir des Licornes, rappelle Louis Fleuret, et ce, en leur proposant un accès privilégié à l’Etat, alliant aussi bien Business France pour le conseil à l’export, que Bpifrance pour les levées de fonds, ou encore l’UGAP pour les marchés publics. En capitalisant sur un tel effet démultiplicateur, nous espérons ainsi délivrer à ces jeunes pousses -via ce guichet unique - un encadrement aussi complet que cohérent».

Station F

Dans ce cadre, l’UGAP organise ainsi « des permanences régulières au sein de l’incubateur parisien Station F , notamment dans l’espace French Tech Central rassemblant 30 acteurs publics, pour y rencontrer des start up porteuses d’innovations pour le secteur public développe Baptiste Vassor, nous conseillons les entrepreneurs sur les bonnes pratiques à mettre en œuvre pour répondre à un marché public de manière efficace, notamment ceux de l’UGAP ».

Si tous les secteurs d’activité sont représentés dans le FT 120 - FinTech, MedTech, BioTech… - pas moins d'une vingtaine de pépites de cet indice gouvernemental – fortement impliquées dans des services BtoB - sont d'ores et déjà disponibles via la centrale d'achat public : Content Square, Doctolib, HR Path, Ivalua, Klaxoon, MIRAKL, Talent Soft, VadeSecure…. « Plus de 7.6 millions d’euros HT de commandes ont été adressées à ces entreprises en 2019, via l’UGAP », précise Baptiste Vassor. Preuve de l’engagement de la centrale d’achat public - partenaire structurant de la French Tech depuis 2015 - en faveur de l’achat public innovant : elle a réalisé en 2019 un montant d’achat innovant de 138 M€, soit 3,5 % de ses commandes d’achat, auprès de PME qui représentent 53 % de ses 700 fournisseurs.

Articles associés

L'UGAP adhère au code déontologique de la Fevad et au système de Médiation du e-commerce.