• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    0,05 €/appel + prix de l'appel

Montreuil : dans les coulisses de l’aménagement de la Tour Altaïs, ralliant tous les services municipaux

Mis à jour le jeudi 04 juin 2020

Tour Altaïs 2

Un show-room dans l’hôtel de ville ! Pour préparer l’aménagement et l’équipement des nouveaux locaux des 750 agents municipaux rassemblés dans la tour Altaïs, la ville de Montreuil a fait la part belle à la consultation des futurs occupants. Retour sur ce projet d’envergure concentrant désormais une grande partie des services municipaux et mené avec l’appui de l’UGAP.

Exit les démarches administratives à effectuer dans trois sites différents ! Depuis que les services municipaux de la ville de Montreuil (93) se sont regroupés, durant l’été 2019, sur les douze des 27 étages de la double tour Altaïs, entièrement rénovée, les quelques 110 000 habitants peuvent désormais se rendre dans un lieu unique pour effectuer leurs formalités. Sans compter l’accès à un vaste centre municipal de santé. Un changement notable pour les usagers, et pour les 750 agents municipaux sur les 2500 de la ville, installés au sein de ce bâtiment de 38 000 mètres carrés, fruit d’un vaste chantier d’aménagement conduit avec l’UGAP, jusqu’au déménagement final.

« Au-delà de l'objectif prioritaire d’amélioration des conditions d’accueil de nos administrés, nous voulions également offrir une meilleure qualité de vie au travail pour le personnel, auparavant dispatché sur six sites », rappelle Véronique Tartié - Lombard, directrice générale adjointe de la cinquième ville d’Ile de France, satisfaite d’avoir ainsi misé sur les services de la centrale d’achat public pour « mener à bien ce projet d’envergure propre à achever la requalification urbaine du centre-ville ».

Le vote de 200 agents

Une démarche d’aménagement de longue haleine donc, « qui a largement impliqué, en amont, les services et nos agents, notamment au niveau du choix du mobilier », indique la directrice générale adjointe. A commencer par la mise en place « d’ateliers de co-création avec les utilisateurs pour définir les types d'aménagements de bureau, en lien avec un ergonome», complète Catherine de Beer, directrice de la modernisation, de l'évaluation et de l'organisation, qui a co-animé ces ateliers en lien avec le service de la communication interne. Sans oublier la visite des show-rooms des deux prestataires de mobiliers de l’UGAP, Steelcase et Haworth, permettant ainsi à la ville de faire une première pré-sélection.

Tour Altaïs

Plus encore, « l'UGAP a répondu favorablement à notre demande d'organiser dans les locaux de l'hôtel de ville notre propre show-room, sur deux jours », se félicite Véronique Tartié-Lombard. Et celle-ci d’évoquer « un grand nombre de sièges ergonomiques mis à disposition à des fins de tests, avec la présence de représentants des deux sociétés pour répondre aux éventuelles questions ». Résultat : 200 agents se sont rendus, in fine, sur place pour voter pour leur gamme de mobilier de bureau préférée, alors retenue pour la commande, à savoir la gamme "Fusion" de Steelcase.

Préparer la conduite du changement

Conseil dans le choix de coloris et de finitions des mobiliers, visuels en 3D des futurs salles de réunions et open space, installation de quelques bureaux témoins en amont du déménagement…, c’est dire si « la qualité de l’accompagnement personnalisé délivrée par l’UGAP et, en particulier, de son prestataire, Steelcase et de ses d'architectes et décorateurs d'intérieur, s’est avérée très appréciable, notamment pour préparer la conduite du changement », poursuit Véronique Tartié-Lombard.

De quoi apporter une « réelle valeur ajoutée au projet tant sur le plan technique qu’esthétique via la conception d’espaces de travail flexibles et design privilégiant de nouvelles modalités de travail et la convivialité », détaille la directrice de la modernisation, tout en soulignant « un véritable accompagnement personnalisé sur des espaces plus originaux, telle que la salle de créativité avec des chaises ‘Node’ - dotées de roulettes et tablette -, poufs, chauffeuses, table basse,… ». Ou encore la priorité faite à la pérennité des matériaux selon les usages pressentis, avec par exemple « la préconisation de pieds métalliques dans les salles de réunion des espaces recevant du public, préférés aux pieds en bois, plus fragiles alors réservés aux plus petits espaces de réunion ».

Simplicité de la commande

Tour Altaïs 3

Pour la ville de Montreuil, l’appui de l’UGAP fut donc déterminant à la réussite d’un tel projet. « Et ce, grâce au recours, clé en main, à des marchés publics mutualisés au niveau national, couplé à un avantage tarifaire certain et négocié dont nous avons pu profiter. Sans oublier la simplicité de la commande, la mise à disposition d’interlocuteurs dédiés et réactifs, indispensables pour gérer un calendrier contraint propre à tout chantier d'une telle ampleur, et enfin l’accès à un éventail de produits et mobiliers, standards ou sur mesure, ergonomiques », conclut, de son côté, Sylvie Faivre, responsable du service commande publique de la ville.

Articles associés

L'UGAP adhère au code déontologique de la Fevad et au système de Médiation du e-commerce.