• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    0,05 €/appel + prix de l'appel

Quand le robot terrestre Colossus s’invite chez les pompiers du Val d’Oise

Magazine Mis à jour le mercredi 19 janvier 2022

Des sapeurs-pompiers désormais moins exposés au cours d’interventions dans les zones à risques ? Voilà la promesse de Colossus, robot terrestre pilotable à distance de la PME française Shark Robotics sur lequel mise le SDIS 95, via l’UGAP. Une innovation clé de la robotique mondiale qui fait déjà des émules au sein des équipes de cet acteur francilien de l’incendie et du secours. Reportage.

SDIS95 Colossus

Plusieurs centaines d'habitants évacuées. Un immeuble de 300 personnes particulièrement touché. Et une soixantaine de pompiers - munis d’une quinzaine d'engins - dépêchés sur place... Si les soldats du feu du Val d’Oise ne sont pas prêts d’oublier cet incendie survenu il y a tout juste un an dans un parking souterrain de la commune de Pontoise, ils peuvent toutefois espérer – à l’avenir - être enfin moins exposés à de telles interventions dans des zones à risques. Un salut qu’ils doivent à une innovation phare de la robotique mondiale disponible sur étagère via la centrale d’achat public (voir l’encadré) : le robot terrestre Colossus de la pépite française Shark Robotics !

Acquis en juillet 2021 par le SDIS 95 « suite à un long travail d’étude mêlant des retours d’expériences d’autres services d’incendie et de secours et des phases de tests lors de journées techniques », dixit le commandant Gilles Devantoy, « ce robot s’impose comme un outil de plus et surtout nécessaire, à disposition du responsable des interventions. De quoi renforcer in fine largement les conditions de sécurité des personnels, un enjeu capital ! ».

Reconnaissance visuelle

Robot Colossus

Et pour cause : un tel engin, développé en partenariat avec la Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris (BSPP), s’est déjà illustré lors de l’incendie de la cathédrale Notre-Dame, combattant les flammes dix heures durant par 800 degrés ! Pilotable à distance et capable d’évoluer sur tout type de terrains grâce à ses chenilles, il permet donc d’éviter « aux pompiers d’être en première ligne lors d’interventions complexes » et assiste ces derniers dans de multiples missions : éteindre des feux grâce à sa lance canon de 3000l/min, transporter jusqu’à 500 kg d’équipements, évacuer des blessés, effectuer des relevés d’informations à distance, réaliser des reconnaissances visuelles, déplacer des charges ou encore éclairer une zone de travail.

C’est dire le caractère innovant de cette solution de soutien opérationnel, polyvalente et modulable « aux nombreux accessoires lui permettant de diversifier ses missions et d’augmenter le champ des possibles », poursuit le commandant du SDIS 95 qui a donc choisi de miser sur l’UGAP pour recourir à une telle innovation clé conçue par la PME rochelaise Shark Robotics.

.

Investissement conséquent mais relatif

SDIS95 Colossus

Car pour ce client régulier de la centrale d’achat public, un tel achat stratégique « au coût certes non négligeable, équivalant à 250 000 euros, n’en reste pas moins indispensable », confirme Luc Strehaiano, président du conseil d’administration du SDIS 95, « évoquant un investissement in fine relatif au regard de l’intérêt procuré par cette innovation ». Construction du tunnel du Grand Paris Express, présence de galeries dans des anciennes carrières…, autant de chantiers locaux à risques où le SDIS 95 prévoit, en effet, d’ores et déjà de miser si nécessaire sur Colossus.

Et ce, au plus grand profit des pompiers du département à qui Luc Strehaiano aime rappeler une évidence en matière d’efficacité et sécurité des interventions jalonnant leur quotidien : « seul le bilan matériel d’un sinistre se répare, pas le bilan humain… ». Alors SDIS de France, prêts à jouer, plus encore, l’innovation technologique pour sauver des vies ?



SDIS : des innovations à foison !

Après les robots terrestres, place aux drones aériens ! Engagée dans la promotion de l’innovation auprès des acteurs publics, avec 148 millions d’euros d’achat innovants réalisés en 2020, l’UGAP emploie les grands moyens pour répondre aux besoins croissants des SDIS en la matière dans un secteur toujours plus en quête de créativité au service de la performance. Pour preuve, lors du Congrès des Pompiers 2021 qui a eu lieu mi-octobre, à Marseille - et dont l'UGAP est partenaire -, le premier prix de l’innovation des sapeurs-pompiers de France a été organisé par la FNSPF* ! Drones à voilure fixe ou tournante, prestations par drone, vestiaires de séchage dépolluants contre les risques de toxicité des fumées, bras élévateurs aériens aux technologies embarquées… : tous les moyens sont bons, on l’aura compris, pour réinventer un tel métier complexe et optimiser les interventions à risque. Et ce, via moult innovations made in France portées par des PME – telles que le robot Colossus de Shark Robotics - et proposées clé en main par la centrale d’achat public en dispense de procédure. Rappelons qu’en 2020, 50 % des titulaires des marchés de l’UGAP sont des TPE et PME, à l’instar d’Azur Drones, Delair Tech, ou encore Novadem, acteurs pionniers du drone aérien.
*Fédération nationale des Sapeurs-Pompiers de France


Articles associés