• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    0,05 €/appel + prix de l'appel

Papier recyclé : des offres en conformité avec la règlementation

développement durable Mis à jour le lundi 23 janvier 2017

Alors que la part d’achat de papier recyclé pour l’Etat et les collectivités territoriales doit être, a minima, de 25 % à partir du 1er janvier 2017 et de 40 % dès janvier 2020, l’UGAP propose d’ores et déjà une offre de produits répondant à cette réglementation.

25 %. Telle est part d’achat de papier recyclé qui s’impose à l’Etat, aux collectivités et leurs groupements, à compter du 1er janvier 2017 conformément à l’article 79 de la loi du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte. Un part qui va grimper à 40 % dès janvier 2020 !

Pour aider les acteurs publics à répondre à une telle obligation, l’UGAP, qui achète pour ses clients près de 25 000 tonnes de papier par an, met à leur disposition une offre de papiers de reprographie éco-responsables. « Ceux-ci doivent respecter au moins l’un des deux critères suivants : être composés de fibres issues de forêts gérées durablement, à hauteur de 35 % minimum, et/ou de fibres recyclées à hauteur de 50 % minimum », rappelle Stéphane Colon, chef du département périphériques informatiques et consommables au sein de la centrale d’achat. Et d’ajouter : « Certains produits sont certifiés FSC, PEFC ou encore Ange Bleu et Cygne Blanc».

Des ramettes aux fournitures de bureau

Au-delà du papier de reprographie, la centrale propose une offre de fournitures de bureau – dont le marché sera renouvelé en avril 2017 – avec des cahiers, bloc-notes, pochettes, dossiers suspendus…, conçus, pour certains, à partir de fibres recyclées. En effet, lors de la mise en concurrence, l’UGAP a valorisé les aspects durables de l’offre avec un critère performance en matière de développement durable pondéré à 20%.

« Au sein du cahier des charges, 341 produits, soit 19% du bordereau, devaient impérativement présenter une caractéristique environnementale » précise Stéphane Colon. Preuve que l’UGAP n’a pas attendu la réglementation pour accompagner ses clients publics dans leur démarche de développement durable.

Voir l'offre...

Le saviez-vous ?

Dans le cadre de son dernier marché de papiers de reprographie éco-responsables, lancé en 2014, l’UGAP a exigé des titulaires qu’ils réalisent une formation de leurs équipes sur le thème de la santé et la sécurité au travail.

Articles associés