• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    prix d'un appel local depuis un poste fixe

Politiques publiques : l’UGAP toujours engagée en faveur de l’achat public responsable en 2018

Mis à jour le jeudi 11 avril 2019

Soutien aux PME, promotion de l’innovation, participation au développement durable…, retour en chiffres sur l’activité prolifique de l’UGAP en faveur des politiques publiques en 2019.

Le soutien aux politiques publiques ? Voilà un engagement toujours aussi fort pour l’UGAP en 2018.Et ce en faisant la part belle à trois axes clés de la commande publique. Tout d’abord l’accès facilité des petites entreprises aux marchés publics de la centrale d’achat. Avec un ratio de 53 % de PME titulaires sur un réseau de 686 fournisseurs de premier rang (hors sous-traitance) dont la quasi-totalité (97 %) est implantée en France. Ce pourcentage est porté à 80 % si l’on y ajoute les entreprises de taille intermédiaire (ETI).

logo RFAR-LABEL-ISO 20400-2

Le label « Relations fournisseurs & achats responsables » attribué à l’UGAP en 2019 confirme son engagement en faveur de relations équilibrées avec ses prestataires, PME en tête.

Un acteur du développement durable

Autre pilier des politiques publiques : l’achat public innovant. La preuve : 124 millions d’euros d’achats de solutions innovantes ont été réalisés (soit 3.5 % des achats de l’UGAP), dont 33 millions d’euros auprès des PME. Un résultat au-delà de l’objectif de 2% à échéance 2020 en matière de commande publique innovante. Engagé dans le déploiement d’une commande publique circulaire, l’UGAP affiche à son actif 50 % de marchés comportant des critères de développement durable. Le pictogramme « achat responsable » permet d’identifier les références dans les publications commerciales disposant d’un label officiel délivré par un organisme certificateur reconnu.

Une activité de « grossiste » florissante

Rappelons que l’UGAP a réalisé plus de 4 milliards d’euros HT d’activité en 2018 : 3,54 milliards d’euros pour son rôle de grossiste et 520 millions d’euros d’achats réalisés par les entités publiques directement au travers des marchés de gaz et d’électricité passés par l’UGAP. Son activité de grossiste (achat pour revente) est en croissance de plus de 10 %, un développement principalement porté par les secteurs de l’informatique, des prestations de service et des véhicules industriels.

Articles associés

L'UGAP adhère au code déontologique de la Fevad et au système de Médiation du e-commerce.