• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    0,05 €/appel + prix de l'appel

Qualité de l'air dans les ERP : obligations et solutions

Reportage Mis à jour le mardi 22 février 2022

La loi Grenelle 2 a rendu obligatoire la surveillance de la qualité de l'air intérieur dans certains établissements recevant un public (ERP) sensible (crèches, écoles, haltes-garderies...). A l’heure où l'air intérieur devient un réel enjeu sanitaire, quelles sont les solutions recommandées par l'UGAP ?

Un enjeu de santé publique

Emilie Sadones

« La qualité de l'air intérieur des bâtiments, dans lesquels nous passons en moyenne 80% de notre temps, a un effet démontré sur la concentration, le bien-être et la santé », explique Emilie Sadones, cheffe de produit spécialiste de l'équipement général à l'UGAP. Allant de la simple gêne olfactive à des pathologies aiguës ou chroniques (asthme, allergies, cancer...), la mauvaise qualité de l'air coûte chaque année en France près de 19 milliards d'euros (source : ecologie.gouv.fr). Face à ce constat, l'UGAP propose des prestations de services telles que le contrôle réglementaire des bâtiments, mais aussi un accompagnement dans le choix d'équipements adaptés aux ERP, comme des mobiliers conçus pour dégager le moins possible de polluants volatils, particulièrement bien adaptés aux crèches, par exemple.

Les purificateurs d'air

purificateur

Afin de renforcer la lutte contre la pollution intérieure, l'UGAP dispose depuis mai 2020 d'une nouvelle gamme de purificateurs d'air à destination du grand public et des professionnels de santé. Faciles à installer, à utiliser et à entretenir, ces équipements s'adaptent aux différents besoins des ERP. « Pour choisir son purificateur d'air, il faut prendre en compte plusieurs critères dont la superficie et le volume de la pièce, les systèmes d'aération existants, les matériaux ou encore le revêtement du sol », indique Meriam Rekaïk, responsable du développement commercial chez Ideal Santé, un fabricant distribué par le fournisseur de l’UGAP. Cette nouvelle gamme comprend des modèles intuitifs et performants qui peuvent couvrir des espaces allant jusqu'à 140 mètres carré de superficie. « Cette offre innovante correspond très bien à l’évolution de la réglementation en matière de traitement de l'air », ajoute Emilie Sadones qui rappelle cependant la nécessité de compléter l’action des purificateurs avec une aération quotidienne des espaces de vie : deux fois par jour pendant au moins dix minutes.

Ce que dit la réglementation1

Qui ?

> La loi Grenelle 2 a rendu obligatoire la surveillance de la qualité de l’air intérieur dans certains ERP, notamment ceux accueillant des enfants :

• Etablissements d’accueil collectif d’enfants de moins de 6 ans (crèches, halte-garderies) depuis le 01/01/2018
• Etablissements d’enseignement ou de formation professionnelle du premier et du second degré (écoles maternelles et élémentaires depuis le 01/01/2018, collèges et lycées pour le 01/01/2020).

Comment ?

> Les opérateurs d'ERP sont obligés de surveiller la qualité de l'air tous les 7 ans.

> Cette surveillance peut se faire de deux manières :

• Par une évaluation des moyens d'aération
• Par une mesure des polluants par un organisme accrédité ou en construisant un plan d'action de la qualité de l'air intérieur sur la base des grilles fournies sur le site du Ministère de la Transition écologique et solidaire.

> L’UGAP vous accompagne dans ces démarches à travers son offre de produits et de services.


1Source

Articles associés