• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    0,05 €/appel + prix de l'appel

Quelle est la pertinence environnementale du papier recyclé ?

Magazine Mis à jour le jeudi 20 janvier 2022

Alors que la part d’achat de papier recyclé pour l’État et les collectivités territoriales doit être, a minima, de 40% depuis janvier 2020, l’UGAP dispose d’une offre qui répond à cette obligation. Mais quels sont les critères à prendre en compte pour s’assurer de son empreinte environnementale ? Réponse avec Stéphanie Montfort, chef de produit au département Équipement général UGAP.

Stéphanie Montfort

Le recyclage du papier n’est pas énergivore

« Attention aux idées reçues ! Le recyclage du papier n’est pas énergivore. Ce processus industriel est même nettement moins consommateur de ressources que celui de la fabrication de pâte vierge. Recycler du papier nécessite en moyenne trois fois moins d’eau et d’énergie. Par ailleurs, en choisissant du papier recyclé, on s’engage à rendre plus durable la matière première que sont les arbres. Enfin, il faut savoir qu’un papier recyclé est recyclable entre cinq à dix fois. Dans le détail, les fibres se brisent un peu plus à chaque recyclage et finissent donc à un moment par devenir trop dégradées pour former une pâte à papier exploitable. »

Participer à un cercle vertueux

« Le papier est le premier consommable de bureau, avec une consommation estimée à 3 ramettes par mois et par collaborateur. Le choix de sa production est donc primordial si l’on veut adopter une démarche écoresponsable. En favorisant l’utilisation de papier recyclé au sein des services de l’État ou des collectivités territoriales, on participe ainsi à un cercle vertueux qui allie progrès économique et valeur écologique. »

Un processus écoresponsable

AdobeStock_246518106.jpeg

« Les processus de fabrication des papiers fibres vierges ou recyclés sont relativement les mêmes à partir de la pâte à papier. En revanche la grande différence réside dans la fabrication de cette pâte à papier et des matières premières utilisées dans sa réalisation. Dans le premier cas, on se sert de fibres de bois vierges, alors que dans la pâte recyclée on utilise en majeure partie des fibres de papiers déjà utilisées (magazines, journaux, cartons). Par ailleurs, il serait faux de croire qu’un papier recyclé est plus foncé et de moins bonne qualité. Il présente des qualités techniques comparables aux papiers issus des fibres vierges. On notera également qu’il existe différents labels pour aider à choisir son papier recyclé. Ils imposent des mesures strictes concernant la fabrication, l’acheminement ou le cycle de papier en lui-même. Enfin, il faut savoir que la papier fibre vierge a lui aussi ses vertus environnementales en exploitant de façon écoresponsable les forêts. »

Articles associés