• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    0,05 €/appel + prix de l'appel

Région Occitanie : « l’UGAP offre à nos start-up cette exposition nationale qui leur fait défaut »

Témoignage Mis à jour le mardi 22 février 2022


La région
Occitanie-Pyrénées-Méditerranée a signé le 1er juillet dernier avec l’UGAP une convention dédiée à l’innovation. Nadia Pellefigue, vice-présidente de la région, en charge du développement économique, de l’innovation, de la recherche et de l’enseignement supérieur revient sur les motifs d’un tel partenariat stratégique.

En quoi la signature d'une convention innovation avec l'UGAP s’avère stratégique pour la région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée ?

La signature d'une telle convention, le 1er juillet dernier, s'inscrit dans la continuité de nos actions pour faire de notre région un territoire toujours plus attractif pour les start-up. Nous sommes la première région de France à la signer. C’est une fierté. Avec la présidente de région, Carole Delga, je partage l’idée que l’innovation sur notre territoire est notre meilleure arme pour rester compétitif, créer des emplois et permettre aux entreprises de se développer.

Et les marqueurs régionaux sont bons. Avec 3, 7 % de notre PIB investi dans la recherche & développement, soit 0,7 % de plus que l'objectif fixé par l'Union européenne, la région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée se situe parmi les toutes premières régions européennes. Au niveau national,  nous sommes la première région de France, devant l'Ile-de-France !

La région semble également très dynamique en termes de création de start-up…

L’innovation, c’est un de nos leitmotivs. Il n’y a pas aujourd’hui de croissance possible sans compétitivité et pas de compétitivité sans innovation. Avec bien évidemment une notion d’innovation qui doit être considérée sous toutes ses formes : technologique, servicielle, organisationnelle, sociale...

Notre écosystème de l’innovation est porteur : 228.000 étudiants inscrits dans l’enseignement supérieur, 14 thèmes de spécialisation intelligente reflétant les grandes compétences régionales et un réseau d’accompagnement d’excellence : pépinières, incubateurs, 15 pôles de compétitivité, un IRT (Institut de recherche technologique) et deux SATT (Sociétés d'accélération du transfert de technologies) basées à Toulouse et Montpellier, villes labellisées French Tech, sans oublier nos agences régionales d’innovation, Madeeli et Transfert LR. Les start-ups trouvent ici les ressorts de leur développement. Ainsi, Toulouse et Montpellier se hissent, avec Paris, dans le trio des villes françaises championnes des start-ups créatrices d’emplois d’après l’enquête 2014 de l’observatoire Trendeo ! Mais la gageure consiste encore à les accompagner au quotidien pour renforcer leur efficacité économique qui reste perfectible. Et ce, en soutenant leurs projets d’innovation pour améliorer leur compétitivité, en favorisant les rapprochements avec les centres de R&D, en les aidant dans leurs recherches de financement, et enfin en leur donnant accès à des marchés via leur présence à de grands salons internationaux ou encore, grâce à la commande publique. Aussi, la convention signée avec l’UGAP leur permettra de devenir fournisseurs de produits ou services innovants et ainsi de travailler avec des clients publics en France.

La commande publique a donc toute sa place dans l’écosystème d’innovation de la région ?

Plus que jamais ! Car lever les freins à l’accès des start-up à la commande publique est essentiel pour garantir leur croissance. Elle l’est tout autant pour les PME qui sont, elles aussi, porteuses d’innovation. Grâce à cette convention, l’UGAP pourra donc plus aisément les  détecter et les qualifier. De quoi offrir à de nombreuses start-ups cette exposition nationale qui leur manque tant pour remporter des marchés publics et in fine se développer et accroître leurs investissements. Ce partenariat s’inscrit donc dans une dynamique très positive et nous sommes ravis d’être la première région de France à y souscrire.

Le saviez-vous ?

La région Occitanie et l’UGAP ont lancé un appel à manifestation d’intérêt pour détecter les offres innovantes portées par les start-up du territoire : « Offres innovantes en Occitanie »

Clôture le 31 mai 2017.

Articles associés