• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    prix d'un appel local depuis un poste fixe

Relations fournisseurs responsables : trois PME témoignent

Mis à jour le mardi 03 novembre 2020

Si la performance de l’achat public passe aussi par le soutien aux PME locales, reste encore à instaurer des relations équitables avec de tels fournisseurs ! Pour satisfaire cet impératif, l’UGAP emploie les grands moyens. La preuve, avec le témoigne de trois PME titulaires.

Trois PME témoignent

Sylvie Attietallah

Mistral Constructeur : « La centrale d’achat nous a ouvert les portes du secteur public »

Cette phrase de Sylvie Attietallah, assistante de direction chez Mistral Constructeur, spécialiste des fontaines à eau, illustre l’engagement de la centrale d’achat en faveur des PME locales. « L'UGAP représente depuis de nombreuses années une part forte de notre chiffre d’affaires équivalent à 10 millions d'euros »,s'enthousiasme l'intéressée en rappelant que « c'est cette collaboration, et notamment l'accompagnement délivré au quotidien, qui permet de mieux se confronter aux besoins du secteur public et de formuler des offres adaptées aux cahiers des charges ».


Bernard Rubinstein

Groupe PRISME : « l’affacturage collaboratif, accélérateur de notre croissance »

Grâce au dispositif d’affacturage collaboratif proposé par l’UGAP, le Groupe PRISME bénéficie d’un règlement de factures en cinq jours environ. « C’est un programme très souple permettant une cession de créances au cas par cas, selon nos besoins,,indique Bernard Rubinstein, président de cet intégrateur français de solutions de traçabilité et de sécurisation. « De quoi répondre de manière pragmatique à nos enjeux de financement, notamment lors de pics de croissance. Nous avons ainsi dégagé sur trois ans un delta de trésorerie conséquent, réinvesti pour développer des solutions innovantes et des partenariats stratégiques ».


Stéphane Blanc

Antemeta : « une capacité d’écoute de la centrale d’achat public pour comprendre nos besoins et spécificités »

Intégrateur informatique innovant, la PME française Antemeta a déjà boosté son business de près de 10 millions d’euros, en un an et demi, depuis qu’elle est titulaire de marché à l’UGAP. « C’est dire si la centrale d’achat constitue un tremplin pour doper notre accès à la commande publique ! », confirme le p-dg Stéphane Blanc. De quoi renforcer la pérennité financière de la société « grâce à la visibilité à moyen terme que nous offre l’UGAP dans une conjoncture incertaine », raconte Stéphane Blanc, pour qui « la centrale d’achat offre toutes ses chances même aux petits acteurs, tant qu’ils apportent une vraie valeur ajoutée ». Et de conclure sur « la capacité d’écoute et d’ouverture dont font preuve les équipes de l’UGAP pour comprendre nos besoins et les spécificités de notre secteur ».

Articles associés

L'UGAP adhère au code déontologique de la Fevad et au système de Médiation du e-commerce.