• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    prix d'un appel local depuis un poste fixe

« Stimuler l’innovation en région PACA »

témoignages Mis à jour le mardi 21 mars 2017

C’est pour favoriser l’accès à la commande publique des PME innovantes de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, que l’Etat - via la préfecture de région - a signé début 2015 une convention avec l’UGAP. Almaïde Rodary, référente achats innovants au sein de la Direccte, revient sur les avancées de ce partenariat, un an après.

En région PACA, l’Etat collabore depuis près d’un an déjà avec l’UGAP pour favoriser l’accès des PME et ETI innovantes du territoire à la commande publique. De quoi viser l’objectif fixé par le Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l’emploi : réaliser 2% d’achats publics innovants d’ici 2020.

« En signant cette convention innovation avec la centrale d’achat début 2016, notre volonté était d’intégrer l’UGAP dans le déploiement de cette politique publique en PACA, en lien avec la plateforme régionale des achats de l’Etat, la région et les collectivités locales », rappelle Almaïde Rodary, référente achats innovants à la Direccte PACA, la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi.

Sourcing optimisé

Concrètement, cette convention « fixe les modalités de coopération entre l’Etat et l’UGAP comme la détection des solutions innovantes des entreprises de notre région, leur qualification et intégration dans le catalogue de l’UGAP », complète-t-elle. Et de rappeler que le Préfet de région « s’est déjà engagé depuis 2015 en faveur des achats publics innovants via la création d’un club des acheteurs publics, le recours au partenariat d’innovation ou encore l’amélioration des pratiques de sourcing en la matière».

Un dernier volet qui a suscité toute l’implication de la centrale d’achat « avec laquelle nous avons co-défini et lancé une méthode de sourcing et de qualification, associant les acteurs de l’innovation du territoire : pôles de compétitivité, clusters, associations, CCI, métropoles French Tech,… » indique l’intéressée.

Speed meeting

Ce qui a, entre autres, permis l’organisation à Marseille en novembre 2016, avec l’UGAP, d’un « speed meeting », fruit d’un appel à manifestation d’intérêt lancé six mois plus tôt et auquel 170 PME innovantes locales ont répondu. « Une quarantaine de sociétés du territoire nous ont exposé leurs solutions et une quinzaine d’entre elles présente aujourd’hui un intérêt avéré pour l’UGAP. Cette sélection par la centrale d’achat leur permettrait de bénéficier d’un accès facilité aux marchés publics nationaux », se réjouit Almaïde Rodary.

C’est d’ailleurs déjà le cas de différentes PME innovantes de la région : le titulaire Novadem, pionnier des drones compacts, H4D, inventeur de la Consult Station, Supersonic Imagine, acteur de l’imagerie médicale. Ou encore Editag, spécialiste des objets connectés, et Mapping Control, un expert du véhicule connecté labellisé Pass French Tech. Les solutions EDITAG et Mapping Control sont disponibles à l’UGAP avec le Groupe PRISME, intégrateur spécialisé sur les enjeux de traçabilité et de mobilité et partenaire stratégique des deux PME.

Articles associés

L'UGAP adhère au code déontologique de la Fevad
et au système de Médiation du e-commerce.