• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    prix d'un appel local depuis un poste fixe

CHU de Rouen : « Une technique d’imagerie cellulaire innovante grâce à Cellvizio »

témoignages Mis à jour le jeudi 07 décembre 2017


Pour optimiser son plan global de lutte contre les allergies alimentaires, le CHU de Rouen vient de se doter de la solution Cellvizio de la société Mauna Kea, titulaire de l’UGAP. Le professeur en hépato-gastroentérologie Philippe Ducrotté revient sur les gains de cette technique d’imagerie cellulaire innovante offrant une analyse microscopique innovante de la muqueuse digestive.

  • En quoi le recours à la solution Cellvizio de Mauna Kea, titulaire de l'UGAP, s'inscrit dans une démarche d'innovation clé pour le CHU de Rouen ?

Philippe Ducrotté : Depuis début 2016, notre établissement hospitalier s'est, en effet, engagé dans un projet de recherche innovant sur les phénomènes - de plus en plus courants - d'intolérances et d'allergies alimentaires. Or, pour étudier en direct et de manière approfondie les réactions intestinales à certains aliments, encore fallait-il recourir à un équipement ad hoc. Alors que les outils actuels – endoscopes classiques, biopsies, etc. – peinent à analyser de telles réactions de manière efficace, nous nous sommes tournés vers la solution Cellvizio de Mauna Kea, commandée l'été dernier. Sa valeur ajoutée : proposer une nouvelle technique d’imagerie cellulaire particulièrement efficace, la technologie de l'endoscopie confocale.

  • Concrètement, quels sont les avantages d'une telle solution ?

PD : Unique sur le marché, l'outil Cellvizio s'appuie sur un microscope offrant une imagerie cellulaire ultra zoomée. Ce qui permet de fournir une analyse microscopique sans précédent de certaines zones de la muqueuse digestive. Plus encore, l'outil s'avère très souple d'utilisation étant compatible avec nos différents endoscopes grâce à une technologie par sonde très adaptée. De quoi optimiser nos ressources tout en améliorant in fine notre travail de détection des lésions du tube digestif. Autant d'arguments qui ont permis de convaincre la fondation Charles Nicolle - qui finance pour le CHU de Rouen les dispositifs innovants en lien avec nos projets de recherche – l'acquisition de Cellvizio auprès de l'UGAP. D’autant que nos pneumologues avaient déjà collaboré par le passé avec Mauna Kea pour l’imagerie cellulaire bronchique.

  • L'intérêt de Cellvizio ne se limite donc pas qu’à la gastro-entérologie ?

Loin de là. Au sein du pôle viscéral de notre hôpital, les chirurgiens digestifs mais aussi les urologues – qui recourent aux mêmes procédés d'exploration du corps humain que les gastro-entérologues - ont aussi pour vocation à s'appuyer sur la technologie Cellvizio. Ainsi, cet outil va par exemple permettre aux chirurgiens digestifs de mieux analyser la nature - bénigne ou maline - de certains kystes pancréatiques avant de se lancer dans une opération chirurgicale du pancréas. Quant aux urologues, ils seront désormais capables de détecter en amont les diverses transformations et anomalies cellulaires dans la vessie afin d'établir ou non la survenue d'un cancer. Donc, si Cellvizio s'avère initialement pertinent dans le cadre de notre plan global de lutte contre les allergies alimentaires, l'outil est également très utile pour d'autres applications cliniques. 

Articles associés

L'UGAP adhère au code déontologique de la Fevad
et au système de Médiation du e-commerce.