• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    0,05 €/appel + prix de l'appel

De nouveaux marchés UGAP pour accélérer la Transition Energétique

Mis à jour le mardi 16 février 2021

L’UGAP lance sa campagne d’adhésion à un nouvel achat groupé d’électricité avec plusieurs options en électricité verte. Un appel d’offres pour le gaz est également en cours. Passage en revue avec Philippe Tessier, directeur de projet Energie et environnement à l’UGAP.

Philippe Tessier

UGAP : Quelles sont les nouveautés sur les marchés énergie de l’UGAP ?
Philippe Tessier : L’UGAP renouvelle cette année ses marchés de gaz et d’électricité. Fin 2020, une campagne d’adhésion à un nouvel achat groupé d’électricité a démarré. Les collectivités et établissements publics ont jusqu’au 26 mars 2021 pour y adhérer. Le précédent groupement d’achat d’électricité et le groupement « électricité Bleu » (constitué des sites sortant des tarifs réglementés « Bleu » aux termes de la loi) avaient rassemblé au total 3 400 bénéficiaires, 94 000 points de livraison et 3,5 milliards de kWh/an. Le nouvel appel d’offres électricité sera lancé en juin 2021. Parallèlement, le marché « Gaz 6 » sera attribué au printemps et la campagne d’embarquement du marché suivant « Gaz 7 » débutera avant l’été. Les deux dispositifs Gaz rassemblent à ce jour 3 000 bénéficiaires, 21 000 points de livraison et 5,2 milliards de kWh/an.

UGAP : Quel est le grand changement dans le marché électricité lancé cette année ?
P.T. : Côté électricité, l’idée est d’améliorer la qualité environnementale tout en laissant le choix aux bénéficiaires entre une fourniture standard et une palette de fourniture verte avec différentes options de niveau de qualité. Nous prévoyons ainsi d’ajouter une deuxième option « électricité verte + » — certifiée par des garanties d’origine renouvelable — plus exigeante par rapport à l’option actuellement disponible puisqu’elle cible davantage les technologies de production en écartant la grande hydraulique (qui sont souvent des installations déjà amorties) et les incinérateurs de déchets. En outre, un lot est dédié à la fourniture d’électricité verte à « haute valeur environnementale » où l’on demande que les fournisseurs s’approvisionnent directement auprès des producteurs ENR et non via les marché de gros. Côté gaz, les bénéficiaires pourront opter pour une fourniture en biométhane (en général issu de la méthanisation de déchets agricoles). Lors de la passation du précédent marché, environ 20 % des bénéficiaires avaient demandé une part de gaz vert.

UGAP : Y-a-t-il également des innovations en terme de performance de l’achat ?
P.T. : Effectivement, l’UGAP a innové en terme d’ingénierie d’achat. Une clause d’intéressement a été conçue aux termes de laquelle le titulaire fait sienne la surveillance des marchés et procède de sa propre initiative à des achats fractionnés selon les conditions de marché. S’il « bat le marché », à savoir s’il couvre ses approvisionnements à un prix inférieur à la moyenne des cours, le titulaire se voit attribuer un pourcentage, la majorité des gains étant répercutée aux bénéficiaires.

UGAP : Pouvez-vous nous en dire plus sur les nouvelles prestations de Transition Energétique ?
P.T. : Dans le cadre du renouvellement du marché précédent, une trentaine de prestations d’assistance à maîtrise d’ouvrage seront disponibles au printemps. Ce nouveau marché permet ainsi de se doter d’une politique énergétique locale avec une dimension patrimoniale (bâtiments et éclairage public) mais aussi territoriale (bilans carbone, plans territoriaux Climat Air Energie, analyses environnementales stratégiques, schémas directeurs territoriaux, études de potentiel ENR…). Enfin, à partir de l’automne, l’UGAP proposera le B100, un carburant d’origine renouvelable permettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre et fabriqué à partir d’huile végétale de colza. Le colza étant une monoculture en rotation avec le blé et l'orge, il évite de monopoliser les terres au détriment de l’usage alimentaire et sa culture permet de soutenir l'économie locale.

Articles associés

L'UGAP adhère au code déontologique de la Fevad et au système de Médiation du e-commerce.