• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    prix d'un appel local depuis un poste fixe

Education numérique : les classes mobiles s’imposent dans les collèges de Haute-Savoie

innovation Mis à jour le mercredi 07 novembre 2018

Pour doper les usages numériques des collégiens, le département de Haute-Savoie a fait l’acquisition, -via l’UGAP – de classes mobiles, une solution sur mesure d’outils informatiques 100 % dédiée à l’environnement pédagogique interactif. Reportage.

ecole-numerique

Pour les collégiens de Haute-Savoie (74), l’école numérique est désormais une réalité quotidienne. En effet, dans ce département à la pointe du numérique éducatif, pas moins de 34 collèges ont déjà été équipés en classes mobiles, une solution sur-mesure d’outils informatiques 100 % dédiée à l’environnement pédagogique interactif disponible à l’UGAP. « Dès 2016, nous avons fait le choix d’équiper onze premiers collèges en classes mobiles, en fournissant à chacun deux chariots de 38 tablettes Apple, 30 pour les élèves et huit pour les enseignants. Deux autres vagues d’acquisition ont suivi en 2018 pour 23 établissements supplémentaires », explique Olivier Goutte, responsable unité support et services au sein du conseil départemental.

Plutôt que d’équiper chaque élève en tablette, le client public « a fait le choix de cette solution moins coûteuse permettant la mutualisation des ressources au sein de chaque établissement », précise Olivier Goutte, ravi d’être passé par l’UGAP « dont l’offre correspondait largement à nos besoins, sans oublier la souplesse d’achat conférée par le recours à la centrale d’achat ».

Cap sur le très haut débit

Un déploiement particulièrement chronophage supposant la mise en œuvre d’une couverture globale wifi de tous les collèges : travaux de câblage, installation et paramétrage des bornes, changement d’actifs réseaux... « Pas moins de six mois ont été nécessaires pour l’implémentation des matériels actifs réseaux, acquis également via l’UGAP, sans oublier la mise en œuvre d’un réseau de fibre optique pour généraliser enfin le très haut débit dans nos collèges. Résultat : les élèves profitent d’un usage fluide et optimum des tablettes, grâce à une bande passante largement satisfaisante», détaille Olivier Goutte, témoignant ainsi du caractère stratégique et politique d’une telle opération pour le département. Face à un tel projet complexe - surtout la phase amont relative à l’infrastructure wifi -, le client public a d’ailleurs pu s’appuyer sur l’expérience d’autres départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes – la Drôme, l’Isère… - également engagés, via l’UGAP, dans une démarche d’éducation numérique. De qui permettre un partage des bonnes pratiques.

Au final, les élèves comme les enseignants sont largement satisfaits de cette solution de classes mobiles « faciles d’utilisation, robustes et offrant un accès large aux ressources disponibles », précise l’intéressé. C’est dire si une telle solution dope largement les usages numériques des élèves « en favorisant une réelle interactivité en classe, et ce, en leur permettant d’apprendre différemment. Ainsi, les tablettes s’imposent désormais comme un outil d’apprentissage incontournable notamment en classes de langue ou de technologie, où leur utilisation est croissante ».

Articles associés

L'UGAP adhère au code déontologique de la Fevad et au système de Médiation du e-commerce.