• Sourd ou malentendant ?
  • 0 811 702 703
    prix d'un appel local depuis un poste fixe

Pierre Pelouzet, médiateur des entreprises : "comment l'UGAP booste l'accès des PME à la commande publique"

témoignages Mis à jour le vendredi 01 février 2019


Médiateur des entreprises,
Pierre Pelouzet revient sur la nécessité
de mobiliser tout l’écosystème existant
pour booster les achats publics innovants,
dont l’UGAP est l’un des rouages clés.


©BERCY PHOTO_ASalesse

  • Quel est le rôle de la Médiation pour doper l'innovation dans les achats publics ?

Pierre Pelouzet : En tant que médiateur, entre autres, de l'innovation, j'ai pour vocation à lever les barrières existantes à l’accès des start-up à la commande publique. Comment ? En désamorçant déjà tout conflit entre acheteurs et PME innovantes – non respect des délais de paiement, problème de partage des droits de propriété intellectuelle,... -  au travers d'actions curatives. Et surtout, en favorisant un dialogue de long terme entre ces acteurs, via des rencontres, colloques, etc., organisés avec nos partenaires.

  • Comment faire valoir les bonnes pratiques achats en matière d’innovation ?

PP : Pour faire valoir de telles pratiques, mentionnées pour certaines dans notre Charte Relations Fournisseur Responsables – privilégier une approche en coût complet, adapter les critères d'évaluation au chiffre d'affaires des PME,  offrir de la visibilité sur  le long terme..., - nous nous sommes entourés, au sein de notre comité, de tous les acteurs clés de l'écosystème : UGAP, DAE, Inpi, French Tech. Et ce, tout en collaborant de manière rapprochée avec les structures représentantes de PME innovantes : Parrainer la Croissance, Centre des Jeunes Dirigeants d'entreprise, etc.

  • Selon vous, quelle valeur ajoutée concrète apporte l’UGAP – au sein de l’écosystème existant - pour favoriser les achats publics innovants ?

PP : Toute la force de l’UGAP est de pouvoir mettre à disposition de petits acteurs publics – aux process achats pas toujours très mâtures – un service clé en main intégrant les bonnes pratiques nécessaires à la conduite d’un achat public innovant. On le voit, avec la réforme de la commande publique, un panel d’outils existe désormais pour favoriser l’innovation. Or les collectivités territoriales les plus modestes n’ont pas forcément l’habitude d’embrasser tous ces outils en un clic. D’où l’intérêt pour celles-ci de passer par la centrale d’achat public, investie depuis plusieurs années sur le terrain de l’innovation en intégrant les offres de start-up dans ses catalogues. Plus encore, la structure s’engage d'une manière générale pour la professionnalisation de l’achat public. La preuve : l’UGAP fait partie des rares acteurs publics à avoir signé notre Charte Relations Fournisseur Responsables et à disposer du label relations fournisseur responsables.

Articles associés

L'UGAP adhère au code déontologique de la Fevad et au système de Médiation du e-commerce.